VIDEO. L'homme qui a divulgué les photos nues de Jennifer Lawrence condamné à huit mois de prison

PEOPLE Celui qui s'était introduit dans le Cloud de l'actrice a écopé de huit mois de prison...

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Jennifer Lawrence
L'actrice Jennifer Lawrence — WENN

George Garofano, l’un des hackers qui avait forcé le compte iCloud de l’actrice Jennifer Lawrence, vient d’être condamné à huit mois de prison, ainsi qu’à trois ans de mise à l’épreuve, selon The Guardian. George Garofano avait également hacké des photos intimes d’autres célébrités, telles que l’actrice et mannequin Kate Uptonou encore la comédienne Kirsten Dunst, avant de les divulguer sur la Toile.

Selon le procureur, « les actes de M. Garofano étaient sérieux. Il s’est illégalement introduit dans les comptes de ses victimes, a piétiné leur vie privée et volé des informations personnelles​, dont des photos intimes et privées. Il n’a pas fait cela une fois seulement, mais 240 fois en dix-huit mois. Et non seulement M. Garofano a gardé pour lui ces photos, mais il les a aussi disséminées. Il en a peut-être même vendu pour se faire plus d’argent ».

« Georges Garofano se tient maintenant plus mature devant la cour »

Georges Garofano, qui a maintenant 26 ans et s’était rendu coupable de ces actes que Jennifer Lawrence avait comparés à une « atteinte sexuelle », a quant à lui demandé de la clémence.

Son avocat, Richard Lynch, a argué qu’il « se tenait maintenant devant la cour, plus mature, acceptant la responsabilité de ses actes et n’ayant pas fait de pas de travers depuis. Il n’y a rien d’autre qui suggère qu’il puisse à nouveau se comporter comme un délinquant ». Selon le Guardian, les trois autres hackers ont déjà reçu leurs condamnations, allant de neuf à dix-huit mois de prison.

>> A lire aussi : Photos de stars nues piratées: Les clichés vont être exposés dans une galerie en Floride

>> A lire aussi : Des photos de Miley Cyrus nue piratées... Blac Chyna veut récupérer Tyga...

>> A lire aussi : «C’est sexiste, c’est ridicule, ce n’est pas ça le féminisme»: Jennifer Lawrence très agacée par la polémique sur sa robe