VIDEO. Katy Perry dément avoir été violée par le producteur Dr. Luke

PEOPLE Sa déclaration met à mal les accusations de la chanteuse Kesha à l'encontre du producteur...

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Katy Perry aux MTV Video Music Awards.
La chanteuse Katy Perry aux MTV Video Music Awards. — WENN

Dans l’affaire qui oppose Dr. Luke à Kesha, c’est peut-être Katy Perry qui va le plus faire avancer les débats. Une déposition, signée par la chanteuse et datée de septembre 2017 (mais qui vient d’être publiée et relayée par Billboard), affirme en effet que l’interprète de Roar et Dark Horse n’a jamais été violée par le producteur, contrairement à ce qu’affirme Kesha.

Dans les documents, Katy Perry insiste sur le fait qu’elle n’a jamais pris de drogue avec Dr. Luke et n’a jamais été impliquée dans la moindre relation romantique avec celui qui a produit certains de ses plus grands tubes.

Sale coup pour Kesha

Cette révélation est importante parce qu’elle était au cœur des accusations de Kesha à l’encontre de son ancien producteur et mentor. La chanteuse affirme en effet avoir été violée et droguée par Dr. Luke et avait accusé le producteur de s’en être pris aussi à Katy Perry.

Dr. Luke et ses avocats estiment que Kesha cherche à nuire à celui qui a pourtant lancé sa carrière pour se débarrasser de son contrat avec sa maison de disques. Ils avaient d’ailleurs répliqué avec un procès en diffamation contre la popstar. La défense de Kesha est donc aujourd’hui bien mise à mal par sa consœur.

>> A lire aussi : Le producteur Dr. Luke réclame 50 millions de dollars à la chanteuse Kesha