VIDEO. «BlacKkKlansman»; John David Washington revient sur le choc provoqué par les événements de Charlottesville

CINEMA Pour le fils de Denzel Washington, la diffusion d'images d'archives de l'attentat de Charlottesville à la fin du film de Spike Lee «le rend plus réel»...

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur John David Washington
L'acteur John David Washington — WENN

Dans BlacKkKlansman, John David Washington incarne Ron Stallworth, un détective afro-américain qui infiltre une cellule du Ku Klux Klan. Tiré de faits réels, le film de Spike Lee soulève la polémique depuis plusieurs semaines, notamment à cause d’images d’archives tirées de l’attentat de Charlottesville de 2017 utilisées à la fin du montage.

Dans d’un entretien relayé par People, l’acteur a évoqué le choc provoqué par ses images à l’époque des faits. « En les voyant aux actualités, j’ai bien entendu réagi, mais nous devenons imperméables à ce type de mauvaises nouvelles », a déclaré John David Washington.

« J’étais gêné pour notre pays »

« Et ces images d’actu sont dans le film de Spike Lee, a continué l’acteur. On a l’impression que c’est à notre porte. On ne ressent pas la distance comme on peut le faire devant le fil d’infos à la télé. »

[SORTIE DE LA SEMAINE] . Cette semaine nous vous conseillons le dernier film de Spike Lee, « BlackKklansman ». L’histoire vraie d’un policier noir à l’aube des années 80 qui va infiltrer une branche du Ku Klux Klan ! Teinté de comédie avec parfois des situations et des dialogues décalés, ce film ne reste pas moins qu’une profonde diatribe envers l’Amérique conservatrice et plus directement envers Donald Trump, l’actuel président des États-Unis Ce film reçu le Grand Prix du Festival de Cannes 2018 . . . . . #blackkklansman #spikelee #ronstallworth #adamdriver #johndavidwashington #film #cinema #movie #cannes #grandprix #2018 #donaldtrump #trump #america #kkk #usa #off #set #photo #tournage #cinephile #festivaldecannes #sortie #theatre

A post shared by La Cinéphile (@la.cinephile) on

« Parce que nous avons confiance en Spike Lee, nous avons confiance en sa manière de raconter les histoires. Le fait qu’il ait mis ceci dans ce film le rend plus réel. Moi, j’étais effondré. Franchement, j’étais gêné pour notre pays. J’espère que cela aura un impact au plan international. »

>> A lire aussi : VIDEO. «BlacKkKlansman»: Spike Lee pratique l'humour noir pour brocarder le Ku Klux Klan

>> A lire aussi : VIDEO. Adam Driver, le héros de «BlacKkKlansman», n'a pas un physique facile (mais c'est un grand acteur)

 

Mots-clés :