Vincent Cassel devrait bientôt épouser sa compagne Tina Kunakey

CARNET BLANC Vincent Cassel et Tina Kunakey ont annoncé leurs fiançailles dans une interview au magazine «Vanity Fair» italien...

C.B.

— 

Vincent Cassel et sa compagne Tina Kunakey à la Fashion Week de Paris, le 4 juillet 2018.
Vincent Cassel et sa compagne Tina Kunakey à la Fashion Week de Paris, le 4 juillet 2018. — Laurent VU/SIPA

Le mariage, c’est pour bientôt. Vincent Cassel a révélé, lors d’une interview à la version italienne de Vanity Fair, qu’il allait bientôt épouser sa compagne Tina Kunakey. « C’est une promesse que l’on se fait avant de créer une famille ensemble », a expliqué l’acteur, avant d’ajouter que les enfants sont « la chose la plus merveilleuse qui existe ». « C’est grâce aux enfants, notamment mes filles, que j’ai appris le plus. Elles m’ont aidé à comprendre qui je suis. »

Cinq ans après sa séparation avec Monica Bellucci, Vincent Cassel est revenu sur sa rencontre avec sa compagne. « Je pensais : j’ai été marié, j’ai eu deux filles, j’ai fait ce que je devais faire, désormais je vais rester seul, célibataire. C’était sympa mais après un moment j’ai réalisé que ma vie était vide. Je n’avais pas prévu de rencontrer quelqu’un, mais c’est arrivé. »

« Tu ne choisis pas de qui tu tombes amoureux »

A 51 ans, l’acteur a donc rencontré Tina Kunakey, mannequin de 21 ans. « Cette femme est beaucoup plus jeune que je n’aurais pu l’imaginer », s’est-il dit à l’époque. « Tu ne choisis pas de qui tu tombes amoureux. Je ne savais pas quel âge elle avait quand je l’ai rencontrée. Le lendemain, quand elle me l’a dit, j’ai été un peu surpris mais j’ai pensé, eh bien, cela se passe comme ça. »

Quant à ses relations avec Monica Bellucci, avec laquelle il est resté dix-huit ans, elles sont au beau fixe. « Je ne ferais jamais de mal à Monica. Je l’aime beaucoup et je la respecte, confie Vincent Cassel. Si elle avait besoin de moi, je la rejoindrais à l’autre bout du monde. Il n’y a pas de guerre. » Au point d’être invitée au mariage ?

Mots-clés :