Affaire Asia Argento: «Bien sûr, certains vont se jeter sur l'affaire pour dénigrer les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc».

POLEMIQUE A l'origine du hashtag #Balandetonporc, Sandra Muller réagit aux révélations sur Asia Argento, figure du mouvement #MeToo et accusée d'agression sexuelle...

Propos recueillis par Vincent Julé

— 

Asia Argento à Rome, en mars 2017.
Asia Argento à Rome, en mars 2017. — Lenny / IPA/SIPA

Figure du mouvement #MeToo et de l’affaire Weinstein, l’actrice et réalisatrice Asia Argento est à son tour accusée d'agression sexuelle par un jeune comédien, Jimmy Bennett. Selon le New York Times, les faits auraient eu lieu alors qu’il avait 17 ans. « L’arroseuse arrosée, a tweeté direct Franz-Olivier Giesbert. On ne se méfie jamais assez des marchands de vertu, des donneurs et des donneuses de leçons. Ce sont les pires ennemis de leur cause. » A quoi Eric Naulleau a relancé d’un « Après l’argent n’a pas d’odeur, l’Argento n’a pas d’honneur ».

L’affaire tombe mal, c’est sûr, mais ne doit pas remettre en cause le mouvement de libération de la parole des femmes et des victimes d’agression et de harcèlement, explique Sandra Muller, à l'origine du hashtag #BalanceTonPorc en France.

Les révélations sur Asia Argento sont-elles un coup dur pour le mouvement #MeToo ?

Ce n’est malheureusement ni le premier, ni le dernier dossier de la sorte qui sortira. J’ai toujours prôné la dénonciation avec #Balancetonporc, et non la délation et l’anonymat. Or, là, c’est une source non identifiée qui a envoyé les documents au New York Times, qui plus est de manière cryptée. En plein procès Weinstein. Après l’arrestation pour possession de drogue de Rose McGowan puis les mails échangés entre le producteur et une victime de viol, nous entrons dans une nouvelle ère là. Constituer des dossiers va être le nouveau jeu. Weinstein a lancé des enquêtes sur toutes les femmes qui l’accusent, près de 100.

Quelles conséquences pour le mouvement, faut-il qu’il se renouvelle ?

J’ai du mal à me dire qu’Asia Argento se serait engagée comme elle l’a fait, si elle avait fait quelque chose de mal, qu’elle avait quelque chose à se reprocher. Mais le mouvement #MeToo et #Balancetonporc, ce n’est pas seulement elle, qui est d’ailleurs peu connue aux Etats-Unis, c’est aussi Rose McGowan, Alyssa Milano, etc. Bien sûr, certains vont se jeter sur l’affaire pour dénigrer tout le mouvement. Il ne faut pas leur donner plus de crédit que ça, ces 5 % sont ceux qui font le plus de bruit, et parfois de mal, car ils veulent garder le pouvoir et l’utiliser sur qui bon leur semble. Ceux qui vont crucifier Asia Argento sont les mêmes qui demandaient de ne pas condamner trop vite Weinstein​, d’attendre son procès.

Le mouvement #MeToo concerne tout le monde, pas que les femmes. Je défends aussi les hommes et les personnes trans. On ne défend pas une guerre des sexes, même si certains font exprès de ne pas comprendre. Le souffle est déjà là, et plutôt féminin c’est vrai, car les femmes sont les premières victimes d’abus de pouvoir, un pouvoir entre les mains des hommes.

Connaissez-vous Asia Argento personnellement ?

Des représentantes du mouvement #MeToo, c’est celle que je connais le plus, avec qui je m’entretiens le plus. Elle continue de répondre aux victimes personnellement, alors qu’elle reçoit des balles dans sa boîte aux lettres. Elle privilégie son engagement pour les victimes plutôt que sa carrière cinéma.