Les producteurs de Mel Gibson lui demandent des comptes sur son film avec Sean Penn

CINEMA L’acteur ne s'est pas rendu à une déposition…

Caroline Madjar

— 

Le comédien Mel Gibson à Los Angeles
Le comédien Mel Gibson à Los Angeles — WENN

Mel Gibson s’est mis à dos la société Voltage Productions avec laquelle il était censé tourner le film The Professor and the Madman avec le réalisateur Farhad Safinia, et aux côtés de Sean Penn. La maison de production demande à l’acteur de rendre des comptes pour le film qui n’a jamais vu le jour à cause d’une mésentente entre l’acteur et les patrons de Voltage Productions, ainsi que le rapporte The Blast.

Mel Gibson avait été le premier à attaquer la maison de production pour rupture de contrat, bien qu’aucune suite n’ait été donnée par le juge instruit de l’affaire en raison d’un manque d’éléments à fournir. Et à présent, la société demande que l’acteur coopère en venant faire une déposition dans le cadre d’une séance de questions/réponses.

Un rendez-vous manqué

Mel Gibson est en effet poursuivi à son tour par Voltage Productions. Et d’après la publication, l’acteur n'aurait pas pu venir témoigner à Los Angeles étant donné qu’il tournait un film en Australie tout au long du mois d’août.

Néanmoins, ce dernier se serait en réalité trouvé en vacances aux îles Fidji avant de s’envoler en Californie. Une prétendue absence qui pourrait avoir des conséquences pour la société de production puisque la date limite pour leur déposition a été fixée au 30 août par le juge. Ils pourraient à présent demander une prorogation.