Mel B perd la bataille juridique contre son ex-mari

DIVORCE Le verdict vient de tomber : Stephen Belafonte aura eu raison de l’ex Spice Girl dans la bataille juridique qui les oppose depuis plusieurs mois...

20 Minutes avec agences

— 

Le producteur Stephen Belafonte et la chanteuse Mel B, au temps de leur mariage
Le producteur Stephen Belafonte et la chanteuse Mel B, au temps de leur mariage — WENN

Les choses se compliquent une nouvelle fois pour Mel B maintenant que la justice a statué en faveur de son ex-mari, Stephen Belafonte. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le verdict ne va pas arranger la situation financière déjà catastrophique de l’ex Spice Girl.

And now.......

A post shared by Mel B (@officialmelb) on

Non seulement les accusations de maltraitance qu’elle avait portées à son encontre ont été rejetées, mais elle devra en plus verser 5,000 dollars par mois de pension alimentaire pour les enfants, en plus des 15,000 dollars sur lesquels ils s’étaient déjà entendus. Et ce n’est pas tout.

Stephen Belafonte savoure sa victoire

A en croire TMZ, Mel B devra également rembourser les frais d’avocat de son ex-mari, soit 350,000 dollars. Bon prince, ce dernier a accepté qu’ils vendent la maison que l’ex-couple possède encore à Hollywood afin de partager les gains.

Enfin, Stephen Belafonte obtient ce qu’il réclamait le plus dans cette affaire, à savoir la garde partagée de ses filles. De fait, l’ordre d’éloignement qu’avait obtenu Mel B contre lui auparavant tombe également. Pour autant, ils ont tous deux accepté de ne pas s’approcher l’un de l’autre à moins de 200 mètres.