Pourquoi Demi Lovato a-t-elle autant de fans dévoués et inquiets?

FIDELITE La chanteuse a reçu des millions de messages de soutien de la part de ses fans après avoir été victime d’une overdose…

B.C.

— 

Demi Lovato en concert le 25 juin 2018 à Londres
Demi Lovato en concert le 25 juin 2018 à Londres — WENN/SIPA

« Pray for Demi. » Dès qu’ils ont appris que Demi Lovato était entre la vie et la mort suite à une overdose mardi, les fans de la chanteuse ont envoyé des messages par centaines de milliers sur les réseaux sociaux.

Le phénomène n’a pas touché que les Etats-Unis puisque mardi soir, sur Twitter notamment, le sujet était le plus discuté loin devant les informations sur l'affaire Benalla ou le Tour de France…

La chanteuse de 25 ans n’est pourtant pas une énorme star en France. Ses disques se vendent, sans plus. Ses histoires de coeur ou d'addiction se lisent, mais pas trop. Sa participation au jury de X Factor en 2012-2013, qui l’a encore un peu plus propulsée sur le devant de la scène pop aux Etats-Unis, n’a pas fait de vagues chez nous. D’ailleurs Demi Lovato ne s’est presque jamais produit sur scène en Europe. Son concert parisien du 4 juin dernier était donc un petit événement pour ses fans français.

Un modèle de résilience

Avec des centaines de millions de vues pour chacun de ses clips et d’excellents chiffres de vente pour ses six albums, Demi Lovato peut surtout compter sur des fans fidèles, appelés Lovatics. Ce sont eux qui ont fait monter le mot-dièse #PrayForDemi dans la soirée de mardi, et qui la soutiennent au quotidien.

La teneur des messages postés ces derniers jours par les Lovatics montre qu’ils se sont attachés à leur idole par sa capacité de résilience face à une vie privée parfois difficile, surtout dans sa jeunesse.

Propulsée star dès son adolescence, Demi Lovato a souvent décrit sa sortie de l’enfance comme une période compliquée, faite de harcèlement et de mauvaise estime d’elle-même. Demi Lovato a plusieurs fois raconté avoir commencé à se droguer à l’âge de 17 ans et avoir eu des pensées suicidaires dès ses 7 ans. L’artiste racontera certains de ces événements, notamment l’automutilation, dans ses chansons comme Sorry not sorry.

Le Dirty Dancing des années 2010

Avant de se faire connaître comme chanteuse, Demi Lovato a fait ses débuts dans des téléfilms Disney. Elle a par exemple débuté, à dix ans, aux côtés de Selena Gomez dans la série Barney. Mais le vrai tournant de sa carrière a été le premier rôle dans le téléfilm Camp Rock, en 2008, qui connaîtra une suite en 2010. Demi Lovato y acquiert une popularité mondiale. En France, le téléfilm est diffusé sur Disney Channel puis M6. Au-delà de ses audiences, le film est devenu culte pour toute une génération, à l’instar de Dirty Dancing en son temps, ou la série Glee et High School Musical plus récemment.

La plupart des fans actuels de Demi Lovato font régulièrement référence à ces deux films musicaux où elle partage l’affiche avec les Jonas Brothers. Regarder Camp Rock est considéré comme la première étape pour devenir officiellement un Lovatic. Au-delà de son message mièvre sur la foi en ses rêves ou la force de l’amitié, Camp Rock permet à ses jeunes interprètes de démontrer leurs talents de chanteur et danseur. Dans la foulée du premier volet, Demi Lovato signera son premier contrat avec une maison de disques Hollywood Records et un manager réputé.

Surtout, Demi Lovato trouve avec Camp Rock et les quelques films ou séries Disney qui ont suivi, une famille d’artiste. Aux côtés de Miley Cyrus par exemple, et des Jonas Brothers, Demi Lovato a construit son style musical dance-pop, et son réseau de fans indéfectibles. Avec le temps, la chanteuse a peu à peu révélé à ses fans avoir souffert de dépression. Délaissant l’image lisse et joyeuse de ses débuts, Demi Lovato a expliqué vouloir grandire avec ses fans. Elle leur a dédié le documentaire Simply Complicated dans lequel elle raconte les hauts et les bas de sa jeune carrière. Elle s’y confie : « Les gens qui me suivent depuis dix ans maintenant savent tout de moi parce que je me suis révélé couche après couche. Maintenant, je suis nue devant mes fans. »

Les mêmes qui, dix ans après Camp Rock, ont été soulagés d’apprendre que leur idole s’était réveillée saine et sauve après son overdose à l’héroïne et sont prêts à la soutenir dans ses combats à venir contre la drogue.