Asia Argento ignorait tout des tendances suicidaires de son compagnon

SUICIDE Le chef américain Anthony Bourdain, qui partageait la vie de l’actrice, a mis fin à ses jours le mois dernier…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Asia Argento.
L'actrice Asia Argento. — WENN

L’actrice et réalisatrice Asia Argento a découvert un article signé du doctorant John E. Richters qui a relevé toutes les fois où Anthony Bourdain, le chef américain qui partageait la vie de la comédienne, a évoqué le suicide. Il a notamment mis en exergue son obsession pour la mort et sa quête – vaine – du bonheur. Pour Asia Argento, c’est un choc.

« Je ne savais rien de son obsession. Il ne m’en a jamais parlé. Ça me déchire le cœur de lire ça », a-t-elle partagé sur Twitter.

Une profonde dépression

Dans les citations, toutes sourcées et datées, Anthony Bourdain explique se sentir « comme un monstre », « très isolé ». « J’aimerais être heureux. J’aimerais être plus heureux. Je devrais être heureux… J’aimerais pouvoir regarder à la fenêtre et me dire "Ouais, la vie est belle’’ », expliquait ainsi le chef cuisinier et star de la télévision américaine à son thérapeute en 2016 pendant une séance filmée et diffusée lors d’une de ses émissions.

Two weeks without you

A post shared by asiaargento (@asiaargento) on

Anthony Bourdain avait aussi évoqué ses tendances suicidaires dans ses mémoires publiées en 2000 : « J’étais profondément dépressif… Au lit toute la journée, immobilisé par la culpabilité, la peur, la honte et le regret… Des palpitations au cœur, des pulsions de terreur (…) tellement puissantes que seule la pensée de me jeter par la fenêtre depuis le sixième étage dans le Riverside Drive me réconfortait et me permettait de trouver le sommeil ».

Anthony Bourdain a mis fin à ses jours le 8 juin dernier à Kayserberg, en France, alors qu’il tournait un épisode de son émission.