Kylie Jenner, une milliardaire plus précoce que Mark Zuckerberg

PEOPLE La benjamine du clan Kardashian-Jenner est à la tête d'un empire cosmétique évalué à 900 millions de dollars...

20 Minutes avec AFP

— 

Kylie Jenner à Paris le 21 juin 2018.
Kylie Jenner à Paris le 21 juin 2018. — Laurent VU/SIPA

Mark Zuckerberg, qui a créé Facebook, est devenu milliardaire à 23 ans. Kylie Jenner, qui a capitalisé sur Instagram pour bâtir un empire cosmétique, devrait rentrer dans ce club très fermé très prochainement. Alors qu’elle s’apprête à fêter son 21e anniversaire, le mois prochain, sa marque de maquillage est évaluée par Forbes à 900 millions de dollars. Le célèbre magazine sacre la demi-soeur de Kim Kardashian « la plus jeune self-made milliardaire », et certains s’étranglent.

Selon Forbes, Kylie Jenner dispose déjà d’un empire évalué "au bas mot" à 900 millions de dollars, trois ans après avoir fondé une entreprise de cosmétiques à son nom, dont le succès doit beaucoup à un traitement destiné à augmenter de volume des lèvres. Un succès alimenté par l’immense audience dont dispose Kylie Jenner sur les réseaux sociaux. La jeune femme, devenue maman en février, compte 110 millions de followers sur Instagram, ce qui fait d’elle soit l’une des 10 personnalités les plus suivies au monde sur ce réseau prisé des célébrités (Selena Gomez et Cristiano Ronaldo sont les deux premiers).

Loin d’être « self-made »

Avec sept employés à plein temps seulement, Kylie Jenner témoigne d’un "nouveau modèle d’utilisation de la célébrité", souligne Forbes. "Au fond, tout ce que fait Jenner pour gagner tout cet argent, c’est utiliser son audience sur les réseaux sociaux". Kylie Jenner, qui ne se gonfle plus les lèvres aujourd’hui, avait ainsi savamment orchestré sur Instagram, en février, l’annonce de la naissance de la petite fille qu’elle a eue avec le rappeur Travis Scott.

S’il n’y a pas de débat sur le succès de la jeune femme, le qualificatif « self-made » fait grincer de nombreuses dents. Le site Dictionary.com trolle d’ailleurs sur Twitter, rappelant que « Self-made veut dire avoir réussi sans aide. »

Et de l’aide, Kylie Jenner en a eu. Elle tire grande partie de son succès de son appartenance au clan Kardashian-Jenner, passé maître dans l’utilisation commerciale de la célébrité. Dès l’âge de 10 ans, elle était à la télévision pour les débuts de la série de téléréalité Keeping up with the Kardashians, qui a fait la gloire de cette famille. Elle peut toutefois se targuer d’avoir laissé sa sœur Kim loin derrière, avec une fortune évaluée à « seulement » 350 millions de dollars par Forbes. La relève est là.