VIDEO. Le documentaire sur Whitney Houston montre les blessures les plus profondes de la diva

DOCUMENTAIRE La belle-sœur de la chanteuse explique pourquoi sa famille a voulu lever le voile sur la vie de l’artiste…

Caroline Madjar

— 

La chanteuse défunte Whitney Houston
La chanteuse défunte Whitney Houston — WENN
  • La vie de Whitney Houston est raconté dans un documentaire réalisé par Kevin McDonald.
  • Certains détails méconnus mettent en lumière certaines des addictions de la chanteuse.

Le documentaire consacré à Whitney Houston, tout simplement intitulé Whitney, avait fait grand bruit lors de sa projection au Festival de Cannes, notamment parce qu’il y est révélé que la chanteuse a été victime d’abus lorsqu’elle était enfant. Des abus perpétrés par sa cousine, Dee Dee Warwick, aujourd’hui décédée, et qui est la sœur de la chanteuse Dionne Warwick. Aujourd’hui, le documentaire est enfin disponible au public américain, et la belle-sœur de Whitney Houston, Pat Houston, a expliqué à Vanity Fair pourquoi la famille de la star a choisi de tout révéler.

« Ces dernières années, tellement d’histoires ont été racontées sur sa vie dans lesquelles je ne me reconnaissais pas. Et Whitney elle-même, à la fin des années 1990, avait commencé à tourner un documentaire. Je savais que c’était quelque chose qu’elle voulait faire. Et je l’ai juste terminé, pour qu’on puisse la célébrer de la façon dont elle l’aurait souhaité », a-t-elle confié à la publication.

Tout dire

Le documentaire réalisé par Kevin Macdonald ne fait l’impasse sur rien, même si cela fut « extrêmement difficile » car la mère de Whitney Houston « ne connaissait pas certaines choses qui pouvaient diviser la famille ». Notamment les révélations d’abus faites par le mari de Pat Houston, Gary, le frère de Whitney. « Je suis avec Gary depuis 26 ans et mariée avec lui depuis 24 ans, ce n’est pas rien. Je l’ai vu traverser tellement de choses à cause de ses addictions mais aussi celles de Whitney. J’étais un peu entre le marteau et l’enclume. Mais on se doit de soutenir son homme, son mari, et c’est ce que j’ai fait. J’ai pensé à lui et à Whitney », a-t-elle expliqué.

There’s a reason #Whitney inspired millions. 💜 #ILoveYouWhitney

A post shared by Whitney (@whitneythefilm) on

Au final, Pat Houston est ravie du résultat et admet qu’elle ne souhaite « rien couper » du documentaire, pas même les révélations les plus sombres sur Whitney Houston. « Je pense que Whitney serait fière, parce que même dans ce film, elle s’exprime et dit les choses », ajoute-t-elle.