VIDEO. «Bon anniversaire Line Renaud»: Pourquoi la nonagénaire est-elle toujours si populaire?

LEGENDE Née le 2 juillet 1928, Line Renaud s’apprête à célébrer son anniversaire sur France 2 ce mardi avec ses proches, comment la meneuse de revue fait-elle toujours l’unanimité ?….

Anne Demoulin

— 

Line Renaud, qui fête ce lundi ses 90 ans, est aussi une star outre-Atlantique.
Line Renaud, qui fête ce lundi ses 90 ans, est aussi une star outre-Atlantique. — Ania Freindorf/SIPA

Line Renaud fête ce lundi ses 90 ans ! L’artiste protéiforme, qui a commencé à chanter dans les estaminets alors qu’elle n’était qu’une enfant, puis sur les ondes de Radio-Lille pendant la Seconde Guerre mondiale, a fait ses débuts au music-hall aux Folies-Belleville à Paris en 1945. Soixante-treize ans plus tard, Line Renaud fait l’unanimité dans le monde du show-business et bénéficie d’une popularité intacte auprès de toutes les générations. Pourquoi Line Renaud plait-elle au plus grand nombre ?

 

Une artiste Ch’ti « sincère »

« Le public sait que je suis une sincère, que je suis directe, que je suis franche et que je travaille », analyse Line Renaud dans une interview accordée à nos confrères du Télégramme. Fille d’un camionneur et d’une mère au foyer, Line Renaud est née à Pont de Nieppe, près d’Armentières, dans ce Nord qu’elle chérit tant, le 2 juillet 1928. Line Renaud, partie de rien, a fait une carrière exemplaire, reine du Tout-Paris et de Las Vegas.

Chanteuse qui suscite la jalousie d’Edith Piaf dans les années 1950, actrice courtisée par les studios hollywoodiens dans les années 1960, la charismatique meneuse de revue, que le Tout-Hollywood s’empresse d’aller applaudir au Caesars Palace dans les sixties, est entrée dans le panthéon des rares Français honorés outre-Atlantique.

De quoi prendre le melon ! Et pourtant, la star réussit à faire le grand écart : elle met la même énergie à inaugurer la rue à son nom, la «Line Renaud Road» à Las Vegas que la salle des fêtes Line-Renaud à Nieppe. Fidèle de ses origines, elle a campé récemment la maman de Dany Boon au cinéma dans La Ch’tite famille.

Une légende vivante et entreprenante

« What a personality ! », s’exclame Frank Sinatra en la rencontrant. C’est également ce qu’ont dû se dire les employés la Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Déshabillez-moi ! Costumes de la pop et de la chanson » il y a deux ans pour laquelle la star avait prêté quelques-unes de ses tenues de scène les plus emblématiques.

Line Renaud, enjouée, ne tarie pas d’anecdotes au sujet de « ses marraines », Mistinguett et Joséphine Baker ou encore de son filleul de scène, Johnny Hallyday. L’artiste est la mémoire vivante de l’histoire du music-hall et de la variété. Elle a côtoyé les plus grands de Charles Trenet à Elvis Presley en passant par Dalida.

A 88 ans, elle dégage une énergie incroyable, a un mot gentil pour toutes les personnes présentes, de Sylvie Hoarau du duo Brigitte au gardien de musée en passant par la personne qui gère l’accueil.

« On va faire une photo tous ensemble », lance-t-elle à l’adresse du personnel. Les employés, un peu intimidés, n’osent pas s’approcher de l’artiste. Qu’importe ! « Si vous ne venez pas de mon côté, alors je viens du vôtre », s’exclame-t-elle jovialement. « Ça, c’est tout Line », se réjouit son assistant.

Line Renaud est une artiste protéiforme. Elle est tout à la fois la chanteuse à succès de Ma Cabane au Canada en 1949, la meneuse de la revue du Casino de Paris en 1959, la vedette du show télévisé à l’américaine Paris-Line en 1973, la comédienne sur les planches de Folle Amanda en 1981 ou encore l’actrice qui tourne avec Philippe Noiret et Thierry Lhermitte sous la direction de Claude Zidi, Ripoux contre Ripoux en 1990 ou encore l’auteure du livre Maman en 1996. Il faut « sans cesse faire sonner le téléphone, c’est-à-dire être aux aguets, ne pas se laisser enfermer dans ce que l’on sait déjà faire », conseille-t-elle ainsi à Alex Lutz.

Une femme engagée et posée

En 1985, son amie Elizabeth Taylor l’invite au premier gala de lutte contre le Sida. « Elle avait compris qu’il fallait médiatiser cette cause, sachant que les pouvoirs publics ne le feraient pas et qu’il y avait urgence », se souvient-elle dans les colonnes du Parisien.

« J’ai été invitée au journal télévisé en France pour parler d’Elizabeth et de son combat. Quand je suis rentrée chez moi, mon téléphone n’arrêtait pas de sonner. Dalida, Thierry Le Luron, Bernadette Chirac, Michel Leeb, Raymond Devos, Nana Mouskouri, Johnny m’appelaient pour me demander de faire comme elle », poursuit-elle.

Avec Pierre Bergé, elle fonde l’association Sidaction en 1994. « Ce problème des jeunes, le Sida, m’a beaucoup touchée. J’ai toujours rêvé d’avoir des enfants et je n’en ai pas eu et je me suis dit : “si j’avais eu des enfants, j’aurai eu des petits-enfants qui feraient face à ce fléau “», confie-t-elle au Télégramme. Depuis, Line Renaud porte et défend toujours l’association en tant que présidente d’honneur du Sidaction. Bref, une mamie moderne et gay friendly.

Sur le plan politique, depuis Vincent Auriol, elle a rencontré tous les présidents français, sauf un, de Gaulle. La chanteuse a soutenu Jacques Chirac et Emmanuel Macron à la présidence de la République et Bertrand Delanoë à la mairie de Paris. Des choix peu clivants, toujours en phase avec le vote des Français.

La grande amie des célébrités populaires

Après l’affaire Weinstein, Line Renaud, réagit au micro de France Inter et évoque le harcèlement sexuel dans le cinéma et explique que cela a toujours existé. « Mais maintenant, les actrices vont parler. Il faut parler tout de suite quand ça arrive ». De quoi s’attirer la sympathie des néoféministes.

Dans ses prises de position dans les médias, à la différence d’une Brigitte Bardot ou d’Alain Delon, la star n’a jamais créé la polémique. Dans la bataille autour de l’héritage de Johnny Hallyday, dont elle était la marraine de scène et de cœur, elle fait figure de sage en appelant à laisser la famille régler ça en privé. « C’est une histoire de famille qui doit rester en famille, a-t-elle rappelé. On ne connaît pas les tenants et aboutissants. On ne connaît pas tout. Je pense que l’on doit rester en dehors de ça »

Line Renaud est décrite par ses proches comme une amie fidèle, souvent qualifiée de « famille » ou de « seconde maman ». « J’ai toujours été très émue et très touchée quand je la vois. Et un jour, elle me disait qu’elle n’avait pas d’enfant et qu’elle aurait aimé avoir une fille comme moi. Ça m’a touché et perturbé », a confié ce lundi Patricia Kaas à l’antenne de RTL ce lundi. « C’est ma meilleure amie, à qui je peux tout dire. Quand j’ai débuté, elle m’a invité à dîner (…) elle aime rencontrer les gens, se faire rencontrer les gens (…) Line, c’est la vie », estime Muriel Robin.

De Stéphane Bern à Vanessa Paradis en passant par Mimie Mathy, Line Renaud est amie avec les personnalités préférées des Français. La star sera d’ailleurs en compagnie de ses proches ce mardi sur France 2 dans Bon anniversaire Line avec Stéphane Bern. « Je dis merci la vie, on a tellement d’opportunités en 90 ans de ne plus être là, les maladies, les accidents, la guerre… C’est un miracle d’être là », raconte-t-elle au Parisien.

Et d’ajouter : « Un anniversaire, je ne l’ai jamais calculé comme du temps en moins, mais comme un bonheur en plus », confie Line Renaud au Figaro. Un positivisme qui a de quoi séduire !

>> A lire aussi : VIDEO. Pourquoi Line Renaud est une vraie «badass»