Souffrant de dépression, Dany Brillant a quitté sa famille pour s'isoler après les attentats de 2015

DEPRESSION Les attentats de 2015 ont provoqué un profond mal-être chez Dany Brillant, qui s’est éloigné temporairement de sa femme et de ses enfants…

20 minutes avec agence

— 

Dany Brillant a sombré dans une dépression après les attentats de 2015.
Dany Brillant a sombré dans une dépression après les attentats de 2015. — SADAKA EDMOND/SIPA

Les attentats terroristes de janvier et novembre 2015 ont rappelé à Dany Brillant de pénibles souvenirs d’enfance. « J’ai eu l’impression de vivre ce que j’avais vécu enfant, à Tunis », a confié le chanteur à Paris Match. « Il y avait eu, en Tunisie, des représailles contre les Juifs », a rappelé l’artiste, arrivé en France après la guerre des Six-Jours. « La synagogue où mon oncle était chantre a été brûlée, ma tante violentée, le commerce de mon père saccagé. »

Les attentats perpétrés à Paris ont rappelé cette violence à Dany Brillant. « Et voici que tout s’écroule de nouveau avec les attentats de 2015, à cause de gens qui veulent tuer l’espoir d’une civilisation et notre art de vivre ». Le chanteur de 52 ans explique être resté « prostré ». Son mal a empiré, le poussant dans la dépression.

« Je trouvais indécent que mes deux fils me voient dans cet état »

« J’ai pris conscience qu’une partie de mon entourage était toxique. […] J’ai fait le ménage ». Son humeur dépressive l’a même conduit à prendre une décision radicale : « Je décide de quitter provisoirement ma famille pour m’installer seul dans une maison à Ramatuelle. Je ressens le besoin impérieux de m’isoler… pour me retrouver moi-même ».

Aujourd’hui, le chanteur va mieux et a retrouvé son équilibre. Il regrette néanmoins son comportement face à ses enfants : « Je trouvais indécent que mes deux fils, Lino et Dean, 7 et 5 ans aujourd’hui, me voient dans cet état. »

>> A lire aussi : Janet Jackson se livre sur sa lutte contre la dépression

>> A lire aussi : Dépression: Le travail est une cause majeure pour 58% des Français, selon un sondage