VIDEO. Etats-Unis: Evan Rachel Wood a fait une grève de la faim pour dénoncer la séparation des familles de migrants

HOLLYWOOD L’actrice entend dénoncer la séparation des familles de migrants mexicains par la politique de Donald Trump…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Evan Rachel Wood au 34e PaleyFest à Los Angeles
L'actrice Evan Rachel Wood au 34e PaleyFest à Los Angeles — WENN

Evan Rachel Wood s’est engagée avec fermeté contre la politique de Donald Trump à l’égard des immigrés pris en charge à la frontière americano-mexicaine.

Face aux images déchirantes affichant des enfants séparés de leur mère, la star de Westworld n’a eu d’autres choix que de se rendre dans un centre de détention durant un week-end, documentant son expérience en vidéo sur Instagram.

D’autre part, l’actrice a décidé de participer durant 24 heures à une grève de la faim et une chaîne de prière qui doit se continuer durant 24 jours. Cette initiative entend rendre hommage à plus de 2.400 enfants séparés de leurs parents par la politique de tolérance zéro décidée par l’administration de Donald Trump.

Voir la peur dans les yeux de leurs parents

« Je ne pense pas qu’il soit trop tard pour vouloir changer les choses, et c’est pourquoi je suis là parce que je veux apprendre », a déclaré Evan Rachel Wood lors d’un entretien accordé à People.

Loading up supplies. #EvanInTX Photo: @ericansummers

A post shared by Evan Rachel Wood (@evanrachelwood) on

« Je voulais mettre des visages sur ces histoires. Pouvoir être là et serrer les enfants contre moi, jouer avec eux, voir combien ils étaient doux et aimants, mais aussi fatigués et en souffrance – et voir la peur dans les yeux de leurs parents. » Enfin, l’actrice n’a pas hésité à aller acheter elle-même des provisions pour le refuge qu’elle a visité.