Angelina Jolie dénonce des propos «mensongers» à son égard

PEOPLE Des documents légaux sur la garde des enfants ont fuité…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice et réalisatrice Angelina Jolie
L'actrice et réalisatrice Angelina Jolie — WENN

Le porte-parole de l’actrice Angelina Jolie est catégorique : les documents qui ont fuité hier dans la presse à propos du droit de garde des enfants sont « inexacts ». Mercredi, une partie du compte rendu de l’audience, à laquelle la comédienne et son ex-mari  Brad Pitt ont assisté, a été publiée.

On peut lire que le juge met clairement en garde Angelina Jolie. « Si les enfants mineurs sont coupés de leur père (…), il pourrait en résulter une réduction du temps qu’ils passent avec (Angelina Jolie) et la Cour pourrait donner la garde principale à (Brad Pitt) », pouvait-on lire sur le site The Blast.

« C’est déplorable que quelqu’un, par pur égoïsme, fasse fuiter des parties d’un rapport de justice confidentiel et sous scellé pour donner une image fausse et injuste de la réalité », a confié le représentant de l’actrice à Vanity Fair.

Les enfants d’abord

Le porte-parole a ajouté : « Cette fuite mensongère n’est pas dans le meilleur intérêt des enfants. Depuis le début, Angelina s’est concentrée uniquement sur leur bien-être et leurs besoins, raison pour laquelle il était si important que cette dernière audience soit menée en privé ».

Brad Pitt et Angelina Jolie se sont séparés en 2016 et le droit de garde de leurs six enfants, Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Knox et Vivienne, est au cœur de leur bataille judiciaire.