L’acteur Rupert Everett dénonce l’homophobie à Hollywood

HOMOPHOBIE Le comédien estime être passé à côté de plusieurs rôles à cause de son homosexualité…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Ruper Everett
L'acteur Ruper Everett — WENN

L’acteur Rupert Everett l’affirme : il est passé à côté de plusieurs rôles à Hollywood parce qu’il est gay.

« Il y a des tonnes de rôles que je n’ai pas obtenus pour de nombreuses raisons différentes, certaines probablement parce que je ne suis pas un acteur suffisamment bon ou pour des auditions ratées, tout cela compte. Mais il y a eu trois ou quatre grands films où j’étais bon, dans lesquels le réalisateur et les autres acteurs voulaient que je joue et pour lesquels j’étais complètement bloqué par un studio, juste parce que j’étais gay. Cela arrive, vraiment », a-t-il confié à la Press Association.

Des acteurs « de seconde zone »

Rupert Everett estime qu’il y a un vrai problème à Hollywood qui considère les acteurs homosexuels comme des comédiens de « seconde zone ». Néanmoins, il estime que sans cette lutte, il n’aurait pas été aussi créatif. « La lutte que j’ai dû mener a été super dans un sens. Je pense que ma carrière en tant qu’acteur n’aurait pas eu lieu si j’avais été hétérosexuel, actif, toujours en train de travailler. Je pense que cela m’a toujours forcé à essayer d’être créatif, à essayer de créer quelque chose », ajoute-t-il.

Rupert Everett a écrit et réalisé le film The Happy Prince, dans lequel il tient également le rôle principal aux côtés de Colin Firth et Béatrice Dalle, entre autres. Le film, qui raconte les derniers instants d’Oscar Wilde, est déjà sorti au Royaume-Uni et arrivera en France le 3 octobre prochain.