Les filles du prince Harry et de Meghan Markle ne pourront pas hériter de leur duché

ROYAUTE Un coup dur pour la néo-duchesse féministe…

20 Minutes avec agences

— 

L'ex-actrice Meghan Markle et son mari, le prince Harry
L'ex-actrice Meghan Markle et son mari, le prince Harry — WENN

Selon la loi royale britannique, un duché ne peut être transmis qu’à un héritier masculin, et donc Meghan Markle et le prince Harry, respectivement duchesse et duc de Sussex, ne pourront pas passer leur titre à leurs filles (s’ils en ont). C’est ce que révèle la presse britannique, dont Express et The Independent.

Un coup dur pour Meghan Markle, dont une partie du discours datant de 2015 aux Nations Unies pour la Journée internationale des femmes est mis en exergue sur sa bio officielle : « Je suis fière d’être une femme et une féministe ».

Archaïque

Tout espoir d’un changement n’est pas perdu. La loi royale a changé au Royaume-Uni concernant les femmes. Peu avant la naissance du prince George, le fils aîné de Kate Middleton et du prince William, la règle sur l’ordre de succession a été changée. Ainsi, la princesse Charlotte, deuxième enfant du couple, peut accéder au trône après son grand frère. Auparavant, le prince Louis (troisième et dernier royal baby) aurait eu la primeur sur sa grande sœur.

L’affaire est en tout cas entre les mains de la reine Elizabeth II. Si le prince Harry et Meghan Markle n’ont que des filles, le titre pourrait se perdre. Un changement de loi correspondrait en plus à la volonté affichée de la jeune mariée de défendre les droits des femmes.