L’actrice Michelle Williams luttera pour le droit à l’avortement dans son prochain film

CINEMA La comédienne produira également l’histoire vraie de Jenny, la fondatrice d’un service d’avortement clandestin…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Michelle Williams
L'actrice Michelle Williams — WENN

La comédienne Michelle Williams va jouer le rôle principal de This Is Jane, un film commandé par Amazon Studios. Elle incarnera Jenny, la fondatrice du service d’avortement clandestin appelé Jane à Chicago, ainsi que l’annonce Deadline.

L’avortement était alors illégal dans l’Illinois et plusieurs femmes se sont unies pour lutter contre les avortements clandestins dangereux pratiqués à l’époque. C’est ainsi qu’est né le centre Jane, lui aussi clandestin, en 1969. Jusqu’en 1973, elles ont aidé plus de 11.000 femmes à avorter sans risque. Pour raconter cette histoire vraie, le film se fonde sur le livre de Laura Kaplan The Story of Jane : The Legendary Underground Feminist Abortion Service.

Toujours une lutte

L’avortement a été rendu légal dans tous les Etats-Unis par la Cour Suprême en 1973, une loi appelée Roe v. Wade. Elle a été modifiée en 1992 pour devenir Planned Parenthood v Casey. Si l’avortement est légal aux Etats-Unis, chaque Etat gère la loi à sa façon. Plusieurs états très conservateurs tentent d’abolir le droit à l’avortement, encore aujourd’hui.

L’Iowa a ainsi fait passer une loi anto-IVG très restrictive cette année, appelée « Fetal Heartbeat » (battement du cœur du fœtus). Une échographie doit être pratiquée avant un avortement. Si l’on entend les battements du cœur du fœtus, le praticien ne peut opérer. Les battements du cœur peuvent être entendus dès six semaines.