Le milliardaire Elon Musk est accusé d’être anti-syndicat

ACCUSATION Et c’est sa copine qui le défend…

20 Minutes avec agences
— 
L'homme d'affaires Elon Musk à Berlin
L'homme d'affaires Elon Musk à Berlin — WENN

La chanteuse Grimes n’a pas apprécié les accusations portées à l’encontre de son nouveau compagnon, le milliardaire Elon Musk. Ce dernier est accusé d’empêcher ses employés de l’entreprise Tesla de se syndicaliser. L’homme d’affaires a déjà nié ces allégations sur Twitter.


Il avait déclaré qu’il n’empêchait personne de se syndiquer et que ses employés n’étaient pas syndiqués tout simplement parce qu’ils « ne le veulent pas ». Une réponse qui n’a pas suffi et sa copine est venue à sa rescousse.

Avocate

La chanteuse, comme l’a noté BuzzFeed, considère qu’il s’agit de « fake news » et l’a fait savoir sur son compte Twitter. On pouvait y lire, entre autres : « Il n’a jamais empêché qui que ce soit de se syndiquer, ce sont des fake news, croyez-moi. J’ai enquêté là-dessus et je suis même allée visiter des usines. J’ai les tickets, mais puisque ça affecte d’autres personnes que moi, je vais attendre de sortir de la musique avant de répondre à plus de questions ».


Un post rapidement effacé, sans doute, comme elle l’a expliqué sur Twitter, parce que le sujet est trop compliqué pour être débattu sur les réseaux sociaux.