La top Gigi Hadid ne donnera plus son avis sur le conflit israélo-palestinien

PEOPLE La top-modèle a pris conscience qu’aucun débat n’était possible sur les réseaux sociaux…

20 Minutes avec agences

— 

La top Gigi Hadid
La top Gigi Hadid — WENN

Suite aux récents événements survenus à Gaza, le mannequin Gigi Hadid a tenu à honorer ses racines en soutenant le peuple palestinien sur Twitter. Et comme on peut s’en douter, cela n’a pas manqué d’attiser la polémique.

En affirmant que le conflit ne concernait ni la religion ni la race mais la cupidité, la top-modèle de 23 ans a été prise à partie par certaines organisations pro-israéliennes. « Alors tu dis que les juifs qui veulent vivre sur leur terre natale en paix et se défendent contre les attaques à la bombe sont "cupides" ! ? Sérieusement ? », peut-on lire dans un post relayé par People.

Une sage décision

Visiblement choquée par ce type de réponse, et après avoir tenté de s’expliquer, Gigi Hadid a compris qu’il valait mieux se retirer d’une discussion qui ne saurait aboutir.

« Je vais garder mes opinions pour moi à partir de maintenant. Les réseaux sociaux sont une des choses les plus frustrantes et déroutantes qui soient. Tout est pris dans le mauvais sens et les tweets ne peuvent avoir aucune profondeur », a écrit la jeune femme.

>> A lire aussi : Tout ne serait pas fini entre Zayn Malik et Gigi Hadid