La chanteuse Lily Allen soutient une artiste de jazz victime de racisme

SOUTIEN L’artiste de jazz Rebecca Ferguson dénonce le racisme dans l’industrie du disque…

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Lily Allen
La chanteuse Lily Allen — WENN

La chanteuse Lily Allen n’a pas hésité à tendre la main à sa consoeur, l’artiste de jazz Rebecca Ferguson. Cette dernière a raconté dans une longue lettre publiée sur Twitter toutes les fois où elle a été harcelée, jusqu’au racisme dont elle a été victime.

Des arnaques en série

« Je suis tellement désolée que tu aies subi cela Rebecca Ferguson. Dis-moi si je peux faire quelque chose », a lancé Lily Allen à l’artiste.

Tout au long de sa lettre, Rebecca Ferguson raconte comment elle a signé son premier contrat de force alors qu'on la menaçait de ne jamais faire carrière si elle en discutait les termes. Elle évoque également diverses arnaques, perpétrées par le comptable et l’avocat qui lui avaient été recommandés par sa maison de disque ainsi que par un couple qui a détourné ses comptes. Elle a aussi évoqué le racisme auquel elle a fait face.

« Il m’est impossible de garder le silence plus longtemps »

« L’oppression a atteint son sommet quand on m’a proposé de faire un concert en me disant : "Ils te veulent parce que tu es noire". "Tout le monde s’en fout de toi, quoi d’autre vas-tu faire ?". Et cette même personne, une autre fois, a dit lors d’un événement à Londres : "Les gens noirs sont uniquement bons pour nous divertir et courir, et pas pour s’asseoir dans les fauteuils de PDG des sociétés" », écrit Rebecca Ferguson. L’artiste explique aussi qu’on a essayé de l’empêcher de parler en la « faisant passer pour folle auprès de la presse et des médias ».

« J'écris ce communiqué aujourd’hui car il m’est impossible de garder le silence plus longtemps même si j’ai toujours peur et que je prends un risque pour le futur de ma carrière. L’industrie de la musique doit se réveiller », ajoute-t-elle, entre autres. Le soutien de Lily Allen ne sera pas de trop.