Penélope Cruz et Javier Bardem très amoureux sur le tapis rouge... Isabelle Adjani fait son come-back au Festival de Cannes...

LE FIL DES STARS Toute l'actu people du festival de Cannes est dans « 20 Minutes »... 

N.M
— 
Penélope Cruz et Javier Bardem à la cérémonie d'ouverture de la 71ème édition du Festival de Cannes.
Penélope Cruz et Javier Bardem à la cérémonie d'ouverture de la 71ème édition du Festival de Cannes. — VILLARD/NIVIERE/SIPA

Mercredi 9 mai

Penélope Cruz et Javier Bardem très amoureux sur le tapis rouge

Penélope Cruz et son époux Javier Bardem, ont assisté ce mardi à la cérémonie d’ouverture de la 71e édition du Festival de Cannes. Le couple espagnol a présenté le film Everybody knows qui est en compétition pour la Palme d’or. Le réalisateur iranien Asghar Farhadi avait remporté le prix du scénario en 2016 pour Forushande. L’actrice de 44 ans vêtue d’une sublime robe noire à dentelle a foulé l’un des tapis rouges les plus célèbres au monde, au bras de son mari. Elle a déposé un baiser sur les lèvres de l’acteur de 49 ans sous les crépitements des flashs des photographes.

#Cannes here we come!#asgharfarhadi #todoslosaben #everybodyknows @nicobustos

A post shared by Penélope Cruz (@penelopecruzoficial) on

Isabelle Adjani fait son come-back au Festival de Cannes

Après neuf ans d’absence, l’actrice Isabelle Adjani a fait son come-back au Festival de Cannes. En 2009, l’interprète de La Reine Margot était venue pour la cérémonie de clôture. Celle qui a présidé le rendez-vous annuel du cinéma en 1997 a fait sensation en arpentant le tapis rouge cannois dans une robe légère et fleurie signée Dior.

Asghar Farhadi lève le voile sur la scène de mariage de Everybody Knows

Le scénariste et réalisateur iranien Asghar Farhadi a confié au Monde les secrets de la conception de la scène de mariage du film Everybody Knows (Todos lo saben) présenté mardi en ouverture du Festival de Cannes. Asghar Farhadi a préféré filmer la scène à hauteur d’homme, c’est-à-dire du point de vue des personnages « pour que la caméra ne soit pas ostensible et que ça ne soit pas artificiel », a-t-il expliqué. La musique tient un rôle majeur dans la scène dont la joie et le bonheur doivent émaner. Mais le réalisateur a voulu « éviter les clichés espagnols tels que le flamenco ». Il a donc fait appel à un compositeur : la musique entendue correspond « au genre de musique qu’on est susceptible d’entendre à un mariage dans la campagne espagnole », a déclaré le réalisateur de 46 ans.

Cannes Film Festival opening 2018 | افتتاحیه فستیوال فیلم کن ۲۰۱۸

A post shared by Asghar Farhadi (@asgharfarhadiofficial) on