VIDEO. Mariage princier: Vous ne verrez pas Kate Middleton allaiter le prince Louis pendant le mariage de Meghan et Harry (n'insistez pas)

ROYAL BABY Le dernier né de la famille royale est trop jeune pour assister aux cérémonies...

B.C.

— 

Kate Middleton et son troisième enfant le 23 avril 2018 devant la maternité du St Mary's Hospital à Londres.
Kate Middleton et son troisième enfant le 23 avril 2018 devant la maternité du St Mary's Hospital à Londres. — George Rogers/SIPA

Les observateurs et experts de l’actualité de la famille royale britannique en sont maintenant certains : le prince Louis, dernier né de Kate et William, n’assistera pas au mariage de Meghan Markle et son tonton Harry. Agé de moins d’un mois, il sera dispensé…

Les parents de Louis ont déjà annoncé qu’il souhaitait le préserver, ainsi que ses aînés George et Charlotte, de l’attention médiatique. Par ailleurs, Kate Middleton serait particulièrement attentive au fait de ne pas voler la vedette à Meghan et Harry en ce grand jour. Le prince Harry avait déjà plaisanté sur le fait que ses neveux et nièces allaient très bientôt avoir plus de poids médiatique que lui et qu’il lui restait peu de temps pour accomplir son travail de prince.

Kate et le mystère du « breastfeeding »

Même si la décision d’épargner au petit Louis la cérémonie semble raisonnable, de nombreux Britanniques seront déçus de manquer l’occasion d’avoir une réponse à LA grande question qui agite le royaume : est-ce que Kate allaite ses enfants ?

D’après plusieurs spécialistes, il est évident que la duchesse de Cambridge nourrit ses enfants au sein étant donné qu’elle privilégie les vêtements spécialement conçus pour l’allaitement. Par ailleurs, la reine Elisabeth et la princesse Diana ont allaité leurs enfants. Quoi qu’il en soit, une médecin spécialiste de l’allaitement a expliqué au magazine OK ! que Kate Middleton pouvait tout à fait tirer son lait et le mettre au frais. « Ainsi, Kate n’aura pas à accourir pour nourrir son fils alors que Meghan et Harry s’apprêtent à se dire "oui". »