Peter Jackson a failli ne pas réaliser «Le Seigneur des Anneaux»

CINEMA Le producteur Harvey Weinstein a tout fait pour imposer le réalisateur Quentin Tarantino…

20 Minutes avec agences

— 

Le réalisateur Peter Jackson
Le réalisateur Peter Jackson — WENN
  • Avant New Line, c'était Miramax qui devait produire Le Seigneur des Anneaux.
  • Harvey Weinstein ne voulait pas d'une trilogie.
  • Il pensait confier le projet à Quentin Tarantino.

Avant d’être produit par New Line Cinema, c’est Miramax, et donc Harvey Weinstein, qui était en charge de l’adaptation au cinéma du Seigneur des Anneaux. Et la vision du réalisateur Peter Jackson ne collait pas du tout avec celle du producteur aujourd’hui déchu. A tel point qu’Harvey Weinstein aurait menacé et fait pression sur le cinéaste néo-zélandais pour qu’il abandonne le projet.

Dans le livre Anything You Can Imagine : Peter Jackson & The Making of Middle-Earth, l’auteur Ian Nathan révèle qu’Harvey Weinstein ne voulait pas d’un film en trois volets, mais souhaitait un seul film de deux heures pour raconter l’histoire imaginée par J.R.R. Tolkien.

Pression

« Harvey a dit [à Peter Jackson] "Soit tu fais ça, soit tu ne fais rien. Tu dégages". Et j’ai dû préparer Quentin [Tarantino] à réaliser le film », confie l’un des producteurs travaillant avec Weinstein, Ken Kamins, ainsi que le rapporte le site Stuff qui a eu accès aux bonnes feuilles. Afin que le film fasse un seul volet de deux heures, Harvey Weinstein voulait faire l’impasse sur le Balrog, Saroumane, la bataille du Gouffre de Helm et Eowyn serait devenue la sœur de Boromir remplaçant ainsi Faramir.

Pire qu’un sacrilège pour tout fan de la Terre du Milieu, comme en convient Peter Jackson. « J’avais l’assurance de décevoir chaque personne ayant lu les livres », confie-t-il dans l’enquête de Ian Nathan, ajoutant : « J’ai dit à Harvey qu’il fasse son film et bonne chance ». Finalement, Ken Kamins a convaincu Harvey Weinstein de laisser une autre société de production s’occuper de l’adaptation.