Kanye West est devenu accro aux opiacés après une liposuccion

DROGUE Le rappeur ne voulait pas être traité de « gros » par les médias…

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Kanye West
Le rappeur Kanye West — WENN

Lors de son passage sur TMZ Live, Kanye West a fait de nombreuses révélations et a notamment expliqué comment il était devenu accro aux opiacés. Le rappeur a subi une liposuccion et, pendant sa convalescence, les médecins lui ont prescrit des anti-douleurs dont il n’a plus pu se passer.

« J’ai eu une opération chirurgicale parce que j’essayais d’avoir une belle apparence pour vous tous. J’ai eu une liposuccion parce que je ne voulais pas que vous me traitiez de gros, comme vous l’avez fait avec Rob [Kardashian] au mariage, en le faisant rentrer chez lui avant que Kim et moi ne nous mariions [en 2014] », a-t-il déclaré.

L’addiction sur ordonnance

La peur d’être victime de grossophobie semble être très tenace chez Kanye West dont on pourrait penser qu’il se fiche des critiques sur son apparence. « Je ne voulais pas vraiment que vous me traitiez de gros, donc j’ai fait une liposuccion, et ils [les chirurgiens] m’ont donné des opiacés [contre la douleur], et j’ai commencé à en prendre deux et à conduire sous opiacés pour me rendre au travail », a-t-il ajouté.

D’autre part, il a expliqué qu’à sa sortie de l’hôpital suite à sa dépression, les médecins ont augmenté les doses. « Quand j’ai quitté l’hôpital, combien de médicaments pensez-vous que l’on ma donnés ? Sept. Je suis passé de deux cachets à sept », a-t-il expliqué, ajoutant que, aujourd’hui, il ne suivait plus l’avis des médecins. « Ces cachets, ils veulent que j’en prenne trois par jour, j’en prends un par semaine, peut-être deux par semaine », a-t-il conclu.