L'actrice Amy Schumer parle du viol dont elle a été victime

VIOL Et de ses sentiments contradictoires…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Amy Schumer
L'actrice Amy Schumer — WENN

Si l’actrice Amy Schumer semble heureuse, surtout depuis son mariage, elle revient de loin. Sur le plateau d’Oprah Winfrey, elle a expliqué avoir été dans une relation abusive avec un ex qui l’avait convaincue qu’elle n’était pas « du genre que l’on peut aimer », comme elle le dit dans l’émission, citée par People. Elle a aussi évoqué le viol qu’elle a subi lorsqu’elle était plus jeune.

Here is me and my friend @aidybryant feeling our prettiest in no make up, wearing dumb hats. Our movie @ifeelpretty comes out today and I hope you will see it this weekend. I’ve been talking about confidence and body image for a long time now on this press tour and it brings up a lot of feelings for people and I get it It brings feeling up for me too. From talking to hundreds of people about this I learned so much. The biggest lesson i learned was that we need to do the work to learn how to love ourselves. It’s hard work for most people. Lots of undoing of things we’ve been told or feared since childhood. A lot of self forgiveness and releasing of the fear of being insulted, which usually never happens but you put your body through the stress of an insult that never comes. Just try loving yourself for 30 seconds today. Smiling at yourself in the mirror. Confidence is all mental and it’s time we were kind to ourselves. Just try it, if for no other reason than the other way isnt working. You tried being cruel and unforgiving to yourself. Try the opposite just as an experiment. Try for 30 seconds then a minute an hour all day then all year. Baby steps. I want this movie to empower women to empower themselves. Let’s stop worrying what we look like and start loving ourselves because we’ve got work to do. I made this movie for my 12 year old self and I made it for you. Much love.

A post shared by @ amyschumer on

« J’ai perdu ma virginité pendant mon sommeil. Donc dans mon spectacle, j’en parle. J’appelle ça "le viol dans la zone grise". (…) Quand on est jeune et qu’on entend parler de viol, on imagine un type surgissant d’un buisson, tout méchant. On ne nous dit pas que c’est probablement quelqu’un que l’on connaît très bien. Ça peut être son mari, son ami. Et quand ça nous arrive, on se dit "OK, ce n’est pas quelqu’un que je veux voir pourrir en prison, mais ce qu’il m’a fait n’était pas bien, je n’ai pas consenti à ça’’ », a déclaré l’actrice.

Une relation très abusive

Elle a aussi évoqué sa relation avec un ex qui lui faisait du mal. « Je me faisais accidentellement mal, souvent. Il ne se rendait pas compte à quel point il m’attrapait fort, me secouait ou me poussait, et je tombais, me cognais contre quelque chose et me blessais », s’est souvenue la comédienne.

Une relation néfaste, car elle avait été « convaincue » par cet ex qu’elle n’était « pas du genre que l’on aime et qu’il était la seule personne qui pourrait un jour [l]’aimer », selon ses mots.

>> A lire aussi : VIDEO. Amy Schumer partage la vidéo de l'échange de ses voeux