«Smallville»: L'actrice Allison Mack, accusée d'avoir recruté des esclaves sexuelles pour une secte, a été arrêtée

EXPLOITATION L'actrice Allison Mack a été arrêtée vendredi avec le chef de la secte dont elle est la numéro 2...

C.B.

— 

Allison Mack, connue pour son rôle dans Smallville, le 26 juin 2012 à Los Angeles.
Allison Mack, connue pour son rôle dans Smallville, le 26 juin 2012 à Los Angeles. — Todd Williamson/AP/SIPA

Exit la sympathique Chloé. L’actrice Allison Mack, connue pour son rôle de meilleure amie de Clark Kent dans Smallville, a été arrêtée vendredi pour trafic sexuel, complot de trafic sexuel et complot de travail forcé, a indiqué le ministère de la Justice américain.

L’actrice serait impliquée dans l’organisation Nxivm, à prononcer Nexium, qui se présentait comme un programme d’entraide, mais était, en réalité une secte​ dans laquelle certaines personnes étaient exploitées « sexuellement et pour leur travail, au bénéfice des accusés », selon l’avocat américain Richard P. Donoghue.

« Comme allégué dans l’acte d’accusation, poursuit l’avocat, Allison Mack a recruté des femmes pour rejoindre ce qui était censé être un groupe de mentorat féminin qui a été, en fait, créé et dirigé par Keith Raniere ». Il a également été inculpé vendredi.

Des esclaves sexuelles marquées

Selon les témoignages, Keith Ranière aurait créé une société au sein de Nxium dans laquelle des femmes étaient chargées d’en recruter d’autres sous de faux prétextes pour leur faire accomplir des actes sexuels. Avant d’avoir recruté d’autres femmes, les membres de ce mouvement étaient appelées des « esclaves ». Puils elles accédaient au rang de « maîtres » lorsqu’elles avaient réussi. Les esclaves présumées ont été marquées d’un symbole avec les initiales de Keith Raniere sur leur zone pelvienne avec un stylo à cautériser.

Allison Mack est accusée par deux femmes de leur avoir demandé directement ou implicitement de s’engager dans une activité sexuelle avec Raniere. L’actrice aurait reçu des contreparties, notamment financières, en échange de leur coopération. Elles affirment également qu’elles ont été soumises à un chantage.

La réclusion à perpétuité possible

John Marzulli, du bureau du procureur des Etats-Unis, a déclaré à CNN qu' Allison Mack avait plaidé non coupable. Si les accusations contre elle et Keith Raniere sont prouvées, ils encourent tous les deux de 15 ans d’emprisonnement, la peine minimale obligatoire, à la réclusion à perpétuité.

>> A lire aussi : «Smallville»: L’actrice Allison Mack serait la numéro deux d’une secte

>> A lire aussi : «Batman v Superman»: Christopher Reeve, George Clooney... Les acteurs qui ont porté la cape