VIDEO. La chanteuse Taylor Swift a été déboutée par le tribunal

JUSTICE Celui qui accusait la chanteuse de plagiat n’aura pas à lui rembourser ses frais de justice…

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Taylor Swift
La chanteuse Taylor Swift — WENN

Le juge n’aura pas défendu Taylor Swift jusqu’au bout. S’il n’a pas reconnu l’accusation de plagiat qui visait les paroles du titre Shake It Off, il estime pour autant que la star de la pop est suffisamment riche pour pourvoir à sa défense.

En effet, les avocats de la chanteuse avaient exigé que l’accusateur, le DJ David Mueller, rembourse les frais engagés. En voilà un qui dû avoir des sueurs froides au moment du verdict !

Une demande quelque peu déplacée

À ce titre, le juge Michael Fitzgerald n’a pas hésité à exprimer son agacement face à la requête de Taylor Swift. « Bien que la Cour n’ait pas été en accord avec le plaignant, le litige n’était ni frivole, ni objectivement déraisonnable », a déclaré le juge dans sa délibération relayée par The Blast.

Par contre, ce dernier a trouvé plus que déraisonnable les 75.000 dollars de frais de défense engagés par la star. Michael Fitzgerald a même mis en garde Taylor Swift, gageant que la loi sur le copyright pourrait un jour basculer en sa défaveur. « Attention à ce que vous demandez », lui a-t-il conseillé.