Endométriose: Enora Malagré, qui faisait «jusqu'à 3 fausses couches par an», va se faire retirer l'utérus

CHIRURGIE L’ex-chroniqueuse de « TPMP » a raconté son calvaire dans une interview bouleversante…

Anne Demoulin
— 
Enora Malagré a été chroniqueuse dans «Touche pas à mon poste» pendant sept ans.
Enora Malagré a été chroniqueuse dans «Touche pas à mon poste» pendant sept ans. — XLahache/D8

Un calvaire par une femme sur septEnora Malagré est atteinte d’endométriose depuis plusieurs années, une maladie gynécologique qui provoque des douleurs insoutenables lors des règles et qui a un lourd impact sur le quotidien des femmes qui en souffrent. Dans une interview accordée à Paris Match publiée ce jeudi, l’ex-chro­niqueuse de Touche pas à mon poste a ainsi confié décider de se faire enlever l’utérus pour ne plus avoir ses menstruations.

>> A lire aussi : Semaine de lutte contre l'endométriose: Enora Malagré se confie sur sa maladie

« Ça m’a bouffé la vie ! »

« A 37 ans, c’est jeune, mais je dois avancer », a confié l’ex-collaboratrice de Cyril Hanouna. Victime de terribles douleurs, elle ajoute : « A l’époque de TPMP, j’ai fait jusqu’à trois fausses couches par an : ça m’a bouffé la vie ! Quand je suis en crise, je peux être HS pendant quarante-huit heures », a-t-elle expliqué.

>> A lire aussi : Endométriose: Comment reconnaître la maladie?

La chroniqueuse avait déjà évoqué sa maladie en mars dernier au micro d’Europe 1 : « J’en suis à un tel stade qu’on commence à me parler à 36 ans d’hystérectomie. Je ne vous cache pas que ça me fait peur et que psychiatriquement parlant envisager de ne plus avoir d’utérus à mon âge, déjà que c’est compliqué d’avoir des enfants, là ce serait la dépression. »