VIDEO. Asia Argento quitte l’Italie, lassée des critiques à son encontre

DEPART L’actrice et réalisatrice a été prise à partie par certains médias transalpins pour avoir parlé des agressions dont elle a été victime…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice et réalisatrice Asia Argento a quitté son pays natal.
L'actrice et réalisatrice Asia Argento a quitté son pays natal. — WENN

Asia Argento fait partie des femmes qui ont accusé Harvey Weinstein de les avoir harcelées et abusées sexuellement. Son témoignage, publié dans le New Yorker, n’a semble-t-il pas plu à certains médias italiens et, en conséquence, elle a choisi de quitter l’Italie, comme elle l’a expliqué dans l’émission Cartabianca, diffusée sur Rai 3.

« Je ne vois pas ce que je peux faire ici – je reviendrai quand les choses auront changé pour me battre aux côtés des autres femmes… Je n’ai pas eu le courage de parler jusqu’à présent parce que vous voyez ce qui arrive vingt ans après avoir été agressée ? » a-t-elle notamment déclaré.

>> A lire aussi : Comment Asia Argento est devenue la porte-voix des victimes de violences sexuelles

Misogynie

Asia Argento a été critiquée pour ne pas avoir parlé plus tôt par certains, comme le quotidien conservateur Libero, qui a titré : « D’abord elles balancent, ensuite elles se viennent geindre et se repentent. » D’autres sont carrément allés plus loin, comme le journaliste Mario Adinolfi qui a écrit sur Twitter qu’elle essayait de « justifier la prostitution de luxe ».

Quant au politicien Vittorio Scargi,il pense qu’elle ment, avançant qu’elle ne s’est « jamais plainte avant de Harvey Weinstein ».

Le traitement des médias italiens à l’encontre d’Asia Argento a par ailleurs été dénoncé par de nombreuses personnalités, accusant l’Italie d’être « misogyne », comme l’a tweeté le réalisateur Guillermo del Toro.