VIDEO. Qui est Meghan Markle, la fiancée du prince Harry?

PEOPLE L’actrice américaine partage la vie du fils cadet de Lady Di depuis plus d'un an…

C.W.
— 
Meghan Markle, la nouvelle petite amie du prince Harry
Meghan Markle, la nouvelle petite amie du prince Harry — Jordan Strauss/AP/SIPA

Après plusieurs mois de rumeurs, la monarchie britannique vient d'officialiser les fiançailles du prince Harry avec sa petite amie, Meghan Markle. Le mariage se tiendra au printemps prochain. Depuis près d'un an, Harry n’est plus un cœur à prendre. Le fils cadet de Lady Di file le parfait amour avec une actrice américaine. Mais qui est la fiancée du prince ?

>> A lire aussi : Grande-Bretagne: Meghan Markle prête à endosser les responsabilités de la famille royale?

Rachel Zane dans Suits : Avocats sur mesure

Meghan Markle est née en 1981 à Los Angeles d’une mère professeure de yoga et d’un père directeur de la photographie dans l’audiovisuel. Elle a suivi des études de théâtre et de relations internationales à l’université de Northwestern à Chicago. En 2002, elle fait ses premiers pas sur le petit écran en apparaissant dans un épisode du feuilleton américain Hôpital central. Si les téléspectateurs la découvrent par la suite dans La guerre à la maison, Les experts : Manhattan ou encore Fringe, elle est surtout connue en tant que « Rachel Zane », le rôle qu’elle endosse depuis 2011 dans Suits : Avocats sur mesure

Mais ce n’est pas tout. Meghan Markle est aussi la créatrice de The Tig, un site de lifestyle consacré à la mode, la beauté, la nourriture et les voyages. Bref, un amour pour la bonne chère qu’elle partage également largement sur les réseaux sociaux.

Channeling my childhood and humming B 52s' "Rock Lobster" with this room service dinner in #boston. #nowsleep 💤

A photo posted by Meghan Markle (@meghanmarkle) on

>> A lire aussi : Le prince Harry en couple avec Meghan Markle, c’est confirmé!

Ambassadrice et engagée

Mais la fiancée du prince Harry n’est pas qu’une actrice cool et canon. Meghan Markle est aussi connue pour son fort engagement. Comme Emma Watson, elle défend les droits des femmes en tant que membre de l’ONU Femmes, et s’est notamment rendue au Rwanda dans un camp de réfugiés et a participé à de nombreux débats avec des femmes parlementaires dans la capitale Kigali. Elle est aussi ambassadrice pour World Vision Canada, une ONG qui défend les droits des enfants à travers le monde.

« Je n’ai jamais voulu être une femme qui déjeune, j’ai toujours voulu être une femme qui travaille. Et ce type de travail est ce qui nourrit mon âme », a-t-elle expliqué dans une longue tribune pour la version britannique de ELLE. Un engagement qu’elle tient notamment de l’éducation donnée par ses parents. « Ma mère m’a élevée en tant que citoyenne du monde, avec l’œil ouvert sur des réalités parfois difficiles », confie-t-elle au magazine.

« Une femme forte, confiante et métisse »

Née d’une mère afro-américaine et d’un père d’origine irlando-hollandaise, Meghan Markle a déclaré dans une autre tribune pour ELLE, avoir été victime de racisme et souffert du regard porté sur sa mixité. Depuis, elle ne cesse de défendre ses origines. « Mon père est caucasien et ma mère est afro-américaine… Je m’en suis imprégnée pour comprendre qui j’étais, d’où je venais, pour exprimer ma fierté d’être une femme forte, confiante et métisse. »

Bien dans tête, bien dans sa peau, ouverte au monde qui l’entoure et prête à aider son prochain, il semblerait que le prince Harry ait trouvé la perle rare.