Perpignan : La marque Payote a créé deux paires d'espadrilles aux couleurs de l'Elysée

VACANCES L'entreprise perpignanaise a connu une croissance fulgurante depuis sa création, en 2016

Nicolas Bonzom
— 
Les deux paires imaginées pour la boutique officielle de l'Elysée par la marque Payote
Les deux paires imaginées pour la boutique officielle de l'Elysée par la marque Payote — Payote
  • La marque perpignanaise d’espadrilles made in France Payote a créé deux paires spéciales, aux couleurs de la République, pour la boutique officielle de l’Elysée.
  • Ce n’est pas la première fois : la Fédération française de rugby ou le Louvre avaient déjà fait appel à l’entreprise catalane pour créer des espadrilles personnalisées.
  • Depuis sa création en 2016, la marque Payote a connu une croissance fulgurante : en 2020, elle a reçu un million et demi de commandes d’espadrilles.

Une paire d’espadrilles aux couleurs de l’Elysée aux pieds, nul doute que vous ne passerez pas inaperçu au camping cet été. Payote, la marque de savates à semelles tressées de Perpignan (Pyrénées-Orientales), a créé, pour la boutique officielle du palais présidentiel, deux modèles inédits, aux couleurs de la République. Après les bobs Ringart’s, qui ont séduit il y a quelques semaines la Fédération française de football, les Catalans ont décidément la cote à Paris.

C’est au salon du Made in France, en 2019, que l’équipe de l’Elysée a découvert les chaussures de la maison Payote. « Ils avaient adoré les valeurs que l’on met dans nos produits, le savoir-faire, la transparence, confie Olivier Gelly, le fondateur de l’entreprise. Et ils nous ont proposé un partenariat. » Payote a eu « carte blanche », note-t-il, pour élaborer ces espadrilles haut de gamme, fabriquées en toile de coton recyclé. Elles sont, évidemment, bleu, blanc et rouge. Et le sceau de la Présidence de la République a été brodé sur le côté. « C’est simple, épuré, assez chic, explique le Perpignanais. Il fallait que ce soit intemporel, et que cela puisse plaire à tous les publics. »

L'une des paires spéciales Elysée imaginées par la marque perpignanaise Payote
L'une des paires spéciales Elysée imaginées par la marque perpignanaise Payote - Payote

Pour le Louvre ou la Fédération française de rugby

Ce n’est pas la première que de prestigieuses structures font appel au savoir-faire de la marque perpignanaise. Payote a déjà dessiné d’élégantes espadrilles pour le Louvre ou la Fédération française de rugby. « Cela fait plus de quatre ans que l’on s’efforce de montrer comment on fabrique nos espadrilles, pour aujourd’hui arriver à des collaborations comme celles-là, très importantes pour nous », note l’entrepreneur.

Les produits de Payote sont conçus dans un atelier réputé pour ses espadrilles, à Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), au Pays basque. Mais la croissance de l’entreprise est telle qu’elle a créé son propre atelier, complémentaire, à Perpignan. « Les deux premières années, j’étais seul, raconte Olivier Gelly. Aujourd’hui, nous sommes 16. »

Un million et demi de commandes en 2020

En 2016, l’entreprise affichait un chiffre d’affaires de 12.000 euros ; aujourd’hui elle a dépassé « le million », se réjouit l’entrepreneur. « Et le chiffre d’affaires ne représente pas le potentiel réel de la marque, il représente que les quantités que nous pouvons avoir en espadrilles. » En 2020, la marque a reçu un million et demi de commandes. Et pas seulement en France. Des Japonais et des Américains veulent, aussi, leurs paires.

La marque a ouvert une boutique à Perpignan, et une autre est prévue à la fin de l’année à Toulouse. « En France, les gens sont en manque de transparence, de savoir-faire, de made in France », pointe le fondateur de Payote. « On a réussi à dépoussiérer l’espadrille. On y a mis un coup de frais. J’ai raconté une histoire à ma manière. J’ai fait ce qui me plaisait. On ne vend pas un produit, on vend du sens. »