Alexander Wang répond aux accusations d'agression sexuelle dont il est l'objet

ABUS Plusieurs mannequins affirment qu'ils auraient été victimes des agissements du couturier

20 Minutes avec agences

— 

Le styliste Alexander Wang
Le styliste Alexander Wang — The Photo Access/Cover Images

Alexander Wang a promis qu’il allait tout faire pour se défendre d'accusations qu’il juge « grotesques » et « fausses ». Le styliste est au cœur d’une série d’allégations très graves. Depuis la semaine dernière, sur les réseaux sociaux, plusieurs mannequins hommes et transgenres affirment avoir été abusés sexuellement par le couturier, certains allant même jusqu’à l’accuser de les avoir drogués pour arriver à ses fins.

« Ces derniers jours, j’ai été ciblé par des accusations sans fondement, grotesques et fausses. Ces accusations ont été amplifiées à tort par des comptes de réseaux sociaux tristement célèbres pour avoir publié du matériel diffamatoire provenant de sources non divulguées et/ou anonymes sans aucune preuve ni vérification des faits », assure Alexander Wang dans un communiqué relayé par le magazine Dazed.

Pas comme ça

Le créateur poursuit en reconnaissant qu’il lui arrive souvent de sortir et d’aller à des fêtes très arrosées et où la drogue circule, mais qu’il n’a jamais eu le comportement qu’on lui reproche. « Voir ces mensonges sur moi se perpétuer comme des vérités a été exaspérant. Je n’ai jamais eu le comportement atroce décrit et ne me conduirai jamais de la manière qui a été alléguée. J’ai l’intention d’aller au fond des choses et de tenir pour responsable quiconque est à l’origine de ces allégations et les diffuse vicieusement en ligne », ajoute-t-il.

D’après People, les accusateurs d’Alexander Wang seront représentés par l’avocate Lisa Bloom, connue pour avoir défendu les accusatrices de Bill O'Reilly, le présentateur très conservateur de la chaîne américaine Fox News, conduisant à son éviction. Elle a d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait tout pour faire toute la lumière sur cette affaire qui illustre le mauvais traitement subi par les mannequins dans le monde de la mode.