La marque Lacoste cesse sa collaboration avec le rappeur Roméo Elvis

INFO «20 MINUTES» Le contrat de l’artiste, égérie de la collection printemps 2020, ne sera pas prolongé

Clio Weickert

— 

Le rappeur Roméo Elvis lors de la Mostra de Venise le 5 septembre 2020.
Le rappeur Roméo Elvis lors de la Mostra de Venise le 5 septembre 2020. — Rocco Spaziani/Mondadori Portfol/SIPA

Après Moha La Squale, Lacoste a décidé de mettre fin à sa collaboration avec Roméo Elvis. Egérie de la collection printemps 2020, le contrat du rappeur avec la marque au crocodile ne sera pas prolongé, a appris 20 Minutes auprès de l’entreprise.

Selon nos informations, il s’agit pour la marque « d’une question éthique, morale ». « Ce sont des valeurs qui ne correspondent plus avec l’image de Lacoste, que la marque ne peut pas cautionner », précise une source interne. La fin de cette collaboration intervient après les accusations d'agression sexuelle portées la semaine dernière à l’encontre de l’artiste. Roméo Elvis avait par la suite présenté publiquement ses excuses.

Une collaboration officialisée en octobre 2019

Fan de la marque au crocodile et portant très régulièrement des vêtements siglés, Roméo Elvis n’a jamais caché sa volonté d’associer son image à Lacoste. En 2018 à lors de la sortie de son EP Morale 2, l’artiste avait expliqué à 20 Minutes : « J’ai plusieurs tatouages crocos : la crocomotiv [une locomotive en forme de crocodile], un couteau croco… Et c’est aussi pour ça que j’aime Lacoste, parce que c’est une super marque, de qualité, agréable à porter, et il y a le crocodile ».

En octobre 2019, il avait annoncé officiellement sa collaboration avec l’enseigne pour la collection printemps 2020. Il avait dévoilé en mai dernier, toujours sur le réseau social, l’une des photos de la campagne, accompagnée de la légende : « Le forcing paie toujours. Y’a des pièces de ouf j’ai hâte de vous montrer ça ».