Démission du gouvernement : Détente, Edouard Philippe ose les boutons de manchette « tongs roses »

BODY LANGUAGE Après la démission de son gouvernement, l’ancien premier ministre a assumé un style vestimentaire beaucoup plus décontracté

C.W.

— 

L'ancien premier ministre Edouard Philippe.
L'ancien premier ministre Edouard Philippe. — Robin Letellier/SIPA

C’est peut-être un détail pour nous, mais pour lui ça veut dire beaucoup. Libéré de ses fonctions de premier ministre, Edouard Philippe semble entamer l’été (et son mandat de maire du Havre), avec une certaine légèreté. C’est en tout cas l’impression que peut donner le choix de ses boutons de manchettes du jour : des tongs roses.

C’est Thierry Solère, l’un de ses proches, qui a posté sur Twitter cette photo d'Edouard Philippe, prise après la démission de son gouvernement ce vendredi. On le découvre tout sourire, chemise entrouverte, sans cravate et visiblement décontracté, ainsi que ces fameux boutons de manchette.

Une collection de boutons de manchette

Comme l’explique le site de RTL, ce n’est pas la première fois qu’Edouard Philippe communique avec ces accessoires vestimentaires. Lors de sa nomination en 2017, il avait arboré des boutons de manchette « Superman » (un cadeau d’anniversaire de ses amis politiques). Pour son premier JT, il avait opté pour un classique « bleu blanc rouge ». Et sa collection ne s’arrêterait pas là.

Selon la journaliste politique Pauline de Saint-Rémy, il posséderait également des paires en forme de baskets, et d’autres siglées « May the force be with you ». Une passion comme une autre, et un message discret, mais plutôt efficace.