VIDEO. La marque de vêtements de Victoria Beckham a perdu 14 millions d’euros en 2018

MODE La chanteuse n’a jamais réussi à rendre son projet rentable

20 Minutes avec agences

— 

La styliste Victoria Beckham à la gare de St Pancras à Londres
La styliste Victoria Beckham à la gare de St Pancras à Londres — Matrix Media / Starface

Vous n’avez jamais acheté un top à 850 euros signé Victoria Beckham ? Vous n’êtes visiblement pas seul, et à l’évidence, c’est mauvais pour les affaires de Posh Spice ! La marque de la chanteuse et styliste a dévoilé les chiffres catastrophiques de son année 2018 : 14 millions d’euros de pertes, alors que les ventes ont baissé de 16 %.

« Cette performance était en ligne avec ce que nous attendions, donc nous n’avons pas été surpris. Notre but, c’est d’être profitable le plus rapidement possible », a indiqué le PDG de la société, Ralph Toledano, au journal Business of Fashion.

Pas pour demain

Victoria Beckham a toujours tenu à ce qu’on prenne sa marque au sérieux. Elle a créé sa première ligne de vêtements, des robes de soirée, en 2008, avant d’étendre ses activités aux accessoires. Si la marque est aujourd’hui proposée dans 400 points de vente dans le monde entier, elle n’a jamais réalisé de profit. Pour autant, la femme de David Beckham refuse de baisser les bras.

« Si je veux que cette marque existe dans dix, vingt, trente, quarante ans, il faut qu’elle devienne rentable. On est sur la bonne voie, mais ça n’arrivera pas demain », avait déclaré la star au Financial Times en mars dernier.

Victoria Beckham avait par ailleurs refusé de rejoindre ses consœurs des Spice Girls sur scène lors de leur tournée de reformation pour se concentrer sur sa carrière de styliste.