Le premier café cannabis des États-Unis ouvre à Hollywood

KIFF Le Lowell Farms: A Cannabis Cafe vient d'ouvrir ses portes à West Hollywood. Ses clients peuvent dîner, siroter une boisson, et consommer de la marijuana

20 Minutes avec AFP

— 

Le Lowell Farms: A Cannabis Cafe vient d'ouvrir ses portes à West Hollywood. Ses clients peuvent dîner, siroter une boisson, et consommer de la marijuana.
Le Lowell Farms: A Cannabis Cafe vient d'ouvrir ses portes à West Hollywood. Ses clients peuvent dîner, siroter une boisson, et consommer de la marijuana. — SDB/ZOJ/Sheri Determan/WENN.com/SIPA

Mange, bois, fume ! Dans ce café tendance aux 240 places assises réservé aux plus de 21 ans, les clients découvrent un menu cannabis comme un catalogue des vins. Le Lowell Farms: A Cannabis Cafe, qui vient d’ouvrir ses portes à West Hollywood, permet à ses clients de dîner, siroter une boisson, et consommer de la marijuana.

Des spécialistes qualifiés de Flower Hosts ou Budtenders (jeu de mots entre « bartender » et « bud » qui désigne les têtes de cannabis), conseillent les clients, connaisseurs ou novices, sur les variétés de marijuana, leur puissance et leur goût, pour accompagner leur repas.

Au menu, des joints préroulés, à partir de 18 dollars pièce, des concentrés très puissants, quelques produits comestibles au cannabis et des accessoires, comme des bangs ou des pipes.

« Je n’aurais jamais pensé que je ferais partie de l’histoire qui s’écrit, c’est génial », se réjouit Andrea Drummer, la cheffe de cuisine. « C’est nécessaire d’avoir un endroit sûr pour consommer ensemble », poursuit-elle.

Des clients venus de tous les Etats-Unis

Les quarante Flower Hosts sont entraînés pour garder le contrôle. « Nos “bud hosts” sont très compétents pour demander aux invités où ils en sont dans leur niveau de consommation », assure Andrea Drummer.

Les adeptes sont venus de tout le pays et un couple a même traversé l’Atlantique depuis la Grande-Bretagne pour le lancement officiel mardi, affirme la responsable. Ce baptême du feu n’a rien d’un hasard dans un pays où le cannabis, qui reste interdit au niveau fédéral, a été légalisé dans de nombreux Etats fédérés ces dernières années. Sept autres bistrots similaires devraient bientôt ouvrir à West Hollywood.