VIDEO. Mort de Karl Lagerfeld: Choupette peut-elle vraiment hériter de sa fortune?

DISPARITION Le couturier n'avait pas de famille, mais il avait une chatte, Choupette, pour laquelle il avait tout prévu s'il partait avant elle

V. J.

— 

Karl Lagerfeld au vernissage de l'exposition Corsa «Karl Und Choupette» à Berlin en 2015
Karl Lagerfeld au vernissage de l'exposition Corsa «Karl Und Choupette» à Berlin en 2015 — SCHNEIDER PRESS/SIPA

Après soixante ans de règne, le Kaiser de la mode est parti. Karl Lagerfeld est décédé mardi à l’âge de 85 ans, et laisse sa griffe dans l’histoire de la mode en général, et de la maison Chanel en particulier. Mais comme il le racontait en 2015 dans le New York Times Magazine, Karl Lagerfeld n’a pas de famille, c’est pourquoi il considérait le mannequin Brad Koening et son fils Hudson, son filleul et protégé de 11 ans, comme « des fils, mais sans les problèmes que les véritables fils peuvent engendrer. » Une famille recomposée qui s’étendait aussi au top français Baptiste Giabiconi et à son assistant Sébastien Jondeau. Ah, et bien sûr sa chatte Choupette, son héritière ?

« Elle est plus que gâtée »

Née en 2011, Choupette n’est pas tout de suite la propriété du couturier, mais celle du mannequin Baptiste Giabiconi. Sauf qu’après s’en être occupé pendant deux semaines, Karl refuse de lui rendre, comme il l’expliquait au site de mode WWD : « Elle est trop mignonne. Elle se comporte comme une femme. Elle a de la personnalité. Elle déjeune et dîne avec moi à table mais elle a sa propre nourriture. Elle ne veut pas manger par terre. Elle dort sous un oreiller et peut même se servir d’un iPad. Elle a ses deux domestiques favorites, pour le jour et pour la nuit. Elle est plus que gâtée. »

« Choupette est une fille riche »

Tellement gâtée qu’il lui a consacrée une biographie, Choupette, la vie enchantée d'un chat fashion, et lui a mis une petite fortune de côté. « C’est une héritière, confiait le Kaiser sur le “Divan” de Marc-Olivier Fogiel. S’il m’arrive quelque chose, la personne qui s’en occupera ne sera pas dans la misère ». Et de préciser : « L’argent des pubs où elle apparaît a été mis de côté pour elle. Choupette est une fille riche ».

Mais même si elle a un compte bancaire à son nom, comme le rappelle Le Figaro, peut-elle hériter ? Selon la loi française, non, car l’héritier ou héritière doit exister en tant que personne physique et juridique. Or, jusqu’à preuve du contraire, Choupette n’est pas une personne, et Karl Lagerfeld, bien que né en Allemagne, réside en France. S’il résidait en Allemagne, il aurait pu lui léguer sa fortune ; comme la comtesse Karlotta Liebenstein a légué 328 millions d’euros à son berger allemand Gunther IV en 1992.

« La personne qui s’en occupera »

En revanche, il est tout à fait possible que l’héritage de Choupette passe par un intermédiaire, une personne morale telle une association ou une fondation. Ou tout simplement, Karl a mis par écrit dans son testament le nom de la personne, de la garde, qui récupéra Choupette et deviendra son propriétaire après sa mort. C’est ce qu’il sous-entend chez Fogiel par « la personne qui n’en occupera ». Mais qui ? Une de ses deux « domestiques favorites » ou peut-être son premier papa, Baptiste Giabiconi ?