Chanel n'utilisera plus de peaux d'animaux exotiques. (Illustration)
Chanel n'utilisera plus de peaux d'animaux exotiques. (Illustration) — MARTIN BUREAU AFP

BIEN-ETRE ANIMAL

Chanel: Les peaux d'animaux exotiques ne seront plus utilisés dans les collections

La marque de luxe vient d'annoncer qu‘elle n'emploiera plus de peaux de crocodile, de lézard, de serpent ni de galuchat...

Présent à New York à l’occasion du défilé des métiers d’art, le président des activités mode de Chanel Bruno Pavlovsky a annoncé que la marque n’utiliserait plus de peaux d’animaux exotiques pour fabriquer ses créations, rapporte Le Figaro ce lundi.

Un problème d’éthique pour la marque

« Chez Chanel, nous évaluons en permanence nos filières d’approvisionnement afin de nous assurer qu’elles répondent à nos exigences en matière d’éthique et de traçabilité. Or, il nous est de plus en plus difficile de nous procurer des peaux exotiques - crocodile, lézard, serpent et galuchat - correspondant à nos exigences en matière d’éthique », a expliqué Bruno Pavlovsky.

Chanel va donc se « priver de ces matériaux en inventant une nouvelle génération de produits ultraluxe », a-t-il ajouté.

Les fourrures et le cuir toujours utilisés

Mais Chanel a déjà des idées pour compenser cette décision. « Aujourd’hui, un sac exotique doit sa valeur essentiellement à sa matière première et peu à la main. Nous, nous allons privilégier la création, beaucoup le savoir-faire, les finitions, pour obtenir des objets d’exception à partir de matières nobles dont nous maîtrisons complètement le sourcing », a détaillé le président des activités mode de la marque.

En ce qui concerne la fourrure, Chanel ne compte pas arrêter d’en utiliser pour le moment. « Nous en utilisons très peu en réalité (…). Et comme pour le cuir, nous continuons de travailler avec la filière alimentaire et avec des fournisseurs certifiés, traçables. »