Fashion Week: Pourquoi Kim Kardashian est finalement revenue à Paris

MODE Presque deux ans après son braquage, Kim Kardashian est de retour à la Fashion Week de Paris alors qu’elle avait expliqué qu’elle n’y mettrait plus un pied pendant « 5,6 ou 10 ans »…

Anne Demoulin

— 

Kim Kardashian arrive  au premier défilé pour Louis Vuitton homme de l’Américain Virgil Abloh à Paris le 21 juin 2018.
Kim Kardashian arrive au premier défilé pour Louis Vuitton homme de l’Américain Virgil Abloh à Paris le 21 juin 2018. — P LE FLOCH/SIPA
  • Kim Kardashian a assisté ce jeudi au premier défilé Louis Vuitton pour homme de l’Américain Virgil Abloh.
  • Elle n’avait pas été vue en public à Paris depuis le braquage dont elle a été victime en octobre 2016.
  • La star de téléréalité avait expliqué dans l’émission L’Incroyable Famille Kardashian ne pas souhaiter retourner dans la Ville Lumière avant « 5,6 ou 10 ans ».

Kim Kardashian est de retour dans la capitale de la mode. Profondément traumatisée par le braquage dont elle a été victime à Paris en octobre 2016, durant lequel on lui avait dérobé pour environ 9 millions de dollars de bijoux, la star de téléréalité avait expliqué dans l’émission L’Incroyable Famille Kardashian ne pas souhaiter retourner dans la Ville Lumière avant « 5,6 ou 10 ans ».

Après avoir ouvert son premier magasin éphémère, KKW Beauty, Kim Kardashian s’est éclipsée en jet privé pour rejoindre Paris. L’épouse de Kanye West a assisté avec le rappeur et sa plus jeune sœur, Kylie Jenner, ce jeudi au premier défilé Louis Vuitton pour homme de l’Américain Virgil Abloh, à la surprise générale puisqu’elle n’avait pas été vue en public à Paris depuis le braquage. Pourquoi l’influenceuse est-elle revenue finalement à Paris ?

 

Kim Kardashian ne pouvait pas bouder Paris plus longtemps

Menacée avec une arme sur la tempe, ligotée, bâillonnée, et enfermée dans la salle de bains par les cambrioleurs dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016 en pleine Fashion Week parisienne, nul doute que la star de la téléréalité a eu besoin d’un peu de temps avant de remettre les pieds dans la capitale française.

Le hic ? Kim Kardashian est l’une des stars les plus influentes de la planète mode. Elle a d’ailleurs reçu le premier Influencer Award des CFDA Awards, le 4 juin au Brooklyn Museum à New York. A ce titre, il aurait été difficile pour elle de « zapper Paris pendant dix ans. Il y a bien trop d’enjeux financiers pour elle, et se faire voir ici est important pour son image », estime Jean Privé, PR Officer chez Totem Fashion Paris & Writer.

Pourquoi ? « Paris est encore aujourd’hui la capitale de la mode, la Fashion Week la plus internationale avec les plus gros annonceurs : Balenciaga, Chanel, Dior, Saint Laurent, etc. Sans parler de Balmain avec qui elle a des contrats avoisinant les millions d’euros », explique l’expert. La star, amie proche d’Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, est l’une des égéries de la maison de couture française fondée en 1946 depuis quelques années. « Il était donc essentiel qu’elle revienne dans la ville lumière », estime le spécialiste.

Virgil Abloh est un proche de son époux, Kanye West

De plus, depuis le début des années 2000, Virgil Abloh fait partie de la garde rapprochée de Kanye West, l’époux de Kim K. Tous deux originaires de Chicago, les deux hommes ont fréquenté les mêmes groupes créatifs. « Kanye a d’abord été un mentor pour Virgil. Il lui a enseigné une certaine discipline dans le travail, une façon de challenger le statu quo. Tous les deux fonctionnent un peu comme un petit et un grand frère », comme l’explique à L’Obsle designer et styliste Heron Preston.

Virgil Abloh, architecte de formation, propriétaire d’un concept store, DJ, party harder, puis créateur de mode, notamment avec son label Off-White, est devenu l’éminence grise du rappeur. C’est donc vers son ami et « mentor » Kanye West que Virgil Abloh s’est dirigé à la fin du défilé, en venant saluer son public. Les deux hommes se sont étreints longuement, en larmes tous les deux.

« C’est à Paris que les buzz et les moments historiques se font. Comme le show Louis Vuitton hier où elle s’est rendue, le premier de l’histoire du luxe orchestré par un créateur afro-américain, Virgil Abloh », commente Jean Privé. Impossible pour l’influenceuse la plus célèbre du monde de rater un tel événement. Comme Humphrey Bogart le dit si bien à la fin de Casablanca, « we'll always have Paris ».