VIDEO. Les collants filent-ils à cause de l’obsolescence programmée?

COLLANT GATE Quand vous enfilez votre collant à votre pied, il a déjà un pied dans la tombe, selon une étude de l’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP)…

Anne Demoulin

— 

130 millions de paires de collants sont vendues chaque année en France.
130 millions de paires de collants sont vendues chaque année en France. — PULSE/SIPA

130 millions de paires de collants ​sont vendues chaque année en France ! Pour cause, les collants filent. L’association Halte à l'obsolescence programmée (HOP) a mené une étude, révélée mardi par franceinfo, pour comprendre pourquoi « les collants de nos grands-mères semblaient plus résistants quand les nôtres ne durent pas ? »

Pour 72 % des 3.000 femmes interrogées, la durée de vie moyenne d’un collant ne dépasse pas les six utilisations. L’association HOP estime qu’un utilisateur doit s’acheter de 10 à 11 paires par saison. « La fin de vie des collants est quasiment toujours due à une obsolescence technique et non esthétique », constate l’association.

Des « additifs chimiques pour rendre plus ou moins robuste un collant »

Pourquoi les collants sont-ils si fragiles ? Pour produire plus et moins cher, les fabricants utilisent des fils de moins bonne qualité. Le tricotage ne respecte plus la morphologie de la jambe. Les finitions ne sont plus réalisées à la main.

La qualité des collants est altérée parce qu’ils sont trempés dans de l’eau à 50 degrés pendant plusieurs heures pour les teindre. L’utilisation d’additifs chimiques dans la fabrication de collants participe « fortement à la non-durabilité d’un collant », estime HOP.

>> A lire aussi : La justice française ouvre une enquête préliminaire contre Apple pour «obsolescence programmée»

>> A lire aussi : Obsolescence programmée: Enquête ouverte en Italie contre Samsung et Apple

« Nous pouvons légitimement émettre l’hypothèse selon laquelle les fabricants peuvent jouer sur les additifs chimiques pour rendre plus ou moins robuste un collant, et ainsi programmer sa fin de vie », conclut l’association. En matière de durabilité, les collants Wolford, Bleuforêt et Gerbe se hissent dans le Top 3 mais peuvent coûter jusqu’à 40 euros la paire. H&M, Well, Golden Lady et les collants issus de marques de grandes surfaces font figures de mauvais élèves.