Affaire PPDA : Vingt femmes vont témoigner dans une émission sur Mediapart ce mardi

VIOLENCES SEXUELLES Des femmes entre 28 et 63 ans qui ont toutes en commun d’avoir témoigné dans l’enquête judiciaire contre l’ancien présentateur du JT

C.W.
— 
Affaire PPDA : Nonce Paolini s'exprime pour la première fois — 20 Minutes

Une première depuis le début de l’affaire PPDA. Ce mardi à 19 heures, vingt femmes accusant l’ancien présentateur de violences sexuelles, témoigneront dans une émission diffusée en accès libre sur Mediapart. Parmi elles, certaines prendront la parole à visage découvert pour la première fois. « Elles ont entre 28 et 63 ans et viennent de toute la France, explique le média d’investigation dans un article. Elles sont journalistes, autrices, mais aussi employées de magasin, enseignante, conseillère aux entreprises, bibliothécaire. La plupart ne se connaissaient pas avant le début de l’affaire. Certaines se sont rencontrées pour la première fois sur notre plateau. »

« Toutes ont en commun d’avoir témoigné dans l’enquête judiciaire contre Patrick Poivre d’Arvor, qui a déposé une plainte en "dénonciation calomnieuse" contre seize d’entre elles. Huit d’entre elles ont dénoncé un viol, deux alors qu’elles étaient mineures », poursuit le média, précisant que « Mediapart estime que ces faits sont d’intérêt public ».

L’ancien présentateur ne sera pas présent

Dans un second temps, il est précisé que Nonce Paolini, ancien PDG de TF1 où a travaillé pendant de longues années Patrick Poivre d’Arvor, s’exprimera « longuement face caméra dans notre émission pour évoquer l’affaire PPDA ». L’ancien présentateur quant à lui ne sera pas présent dans cette émission, n’ayant « pas donné suite à [leur] demande d’entretien dans des conditions similaires à celles proposées à ces femmes. « Patrick Poivre d’Arvor, présumé innocent "conteste toute violence, sexuelle ou non, à l’égard des femmes qui l’ont accusé", d’après son avocat joint par Mediapart. Plusieurs enquêtes judiciaires sont en cours », ajoute l’article.

Au total, 17 plaintes ont été déposées à l’encontre de l’ancien présentateur du JT. De son côté, PPDA nie les accusations et a porté plainte avec constitution de partie civile pour dénonciation calomnieuse contre 16 femmes.