Guerre en Ukraine: La Russie bloque le site de la chaîne française Euronews

MEDIAS Le site Internet d'Euronews et sa version russe ne sont plus accessibles en Russie depuis lundi

20 Minutes avec AFP
— 
Le siège d'Euronews, à Lyon.
Le siège d'Euronews, à Lyon. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le site Internet de la chaîne française Euronews et sa version russe ne sont plus accessibles en Russie. Ils ont été bloqués lundi par le régulateur russe des médias, selon les agences de presse russes. Aucun motif pour cette décision n’a été avancé.

Depuis le début de l’invasion de l'Ukraine le 24 février, le pouvoir russe a considérablement renforcé son contrôle des informations diffusées sur Internet, l’un des derniers espaces d’expression libre dans le pays.

De nombreux médias russes et étrangers, dont la BBC, ont été interdits d’accès et les réseaux sociaux américains Facebook et Instagram ont été déclarés « extrémistes » par un tribunal moscovite lundi. L’accès à Twitter a également été restreint.

Deux nouvelles infractions pénales

La semaine dernière, le régulateur russe des médias, Roskomnadzor a accusé Google et son service vidéo YouTube d’activités « terroristes », première étape vers un possible blocage.

Les autorités ont parallèlement introduit début mars deux nouvelles infractions pénales : l’une pour la diffusion d’informations « discréditant » l’armée russe et l’autre pour la diffusion d’informations « mensongères » sur les troupes russes.

Cette dernière infraction prévoit des peines allant jusqu’à quinze ans de prison et inquiète particulièrement les opposants et les médias indépendants, qui craignent des poursuites pour toute dénonciation de l’offensive.