Présidentielle 2022 : Pourquoi « La Voix du Nord » a-t-elle tronqué la lettre d’Emmanuel Macron dans ses colonnes ?

PRESSE Le rédacteur en chef de « La Voix du Nord » a expliqué sur Twitter pourquoi il avait décidé de ne pas publier entièrement « la lettre aux Français » du candidat Emmanuel Macron

A.D.
— 
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron — Francois Mori/AP/SIPA

Candidat et « en même temps » président. Dans une  lettre publiée jeudi soir dans de nombreux titres de la presse quotidienne régionale, le président de la République Emmanuel Macron a confirmé qu’il « sollicite la confiance » des Français pour un second mandat les 10 et 24 avril. « Je suis candidat », écrit Emmanuel Macron. Si la lettre a été publiée en intégralité dans certains titres de la presse quotidienne régionale (Ouest France, Sud-Ouest, Le Parisien), elle n’a pas été en intégralité dans les pages de La Voix du Nord. Le rédacteur en chef du journal, Patrick Jankielewicz, a expliqué ce choix dans un thread sur Twitter.

« La question se pose bien sûr et elle divisait déjà nos lecteurs hier. Emmanuel Macron candidat n’est pas Emmanuel Macron président », avance-t-il. Et d’expliquer : « Quand il s’exprime dans le cadre de la campagne, il le fait comme tous les autres candidats, qui ont pour la plupart annoncé leur intention dans des conférences de presse. Nous pouvions les questionner et leurs réponses ont été analysées, disséquées, avant d’atterrir dans nos pages. »

« Etablir un déséquilibre entre les candidats »

Le rédacteur en chef estime ainsi que « publier cette lettre aux Français in extenso dans notre journal serait établir un déséquilibre entre les candidats ».

Les lecteurs de La Voix du Nord peuvent cependant retrouver l’intégralité de la lettre d’Emmanuel Macron sur le site du quotidien régional. « Nous ferons de même si d’autres candidats nous transmettent un tel texte », annonce Patrick Jankielewicz.



Un choix éditorial partagé par les titres du groupe Ebra (Le Républicain Lorrain, L’Est Républicain, Le Progrès etc.). « On l’a publiée ce soir en intégralité sur nos sites, demain, ce sera des décryptages avec des citations. (…) On a proposé à tous les candidats principaux dont Emmanuel Macron de venir face à nos lecteurs pour pouvoir faire un travail de fond sur leur programme, de répondre aux questions et leurs préoccupations du quotidien. On avait le souhait d’avoir une symétrie », a déclaré ce jeudi Claire Planchard, rédactrice en chef du bureau des informations générales du groupe à l’antenne de  France Info.