Plainte pour agression sexuelle : Jean-Jacques Bourdin conteste, Altice Media ouvre une enquête interne à BFMTV et RMC

RH Altice Media a annoncé dimanche lancer une enquête interne après avoir appris que Jean-Jacques Bourdin été visé par une plainte pour agression sexuelle

20 Minutes avec AFP
— 
Jean-Jacques Bourdin, visage de la présidentielle 2022 sur BFMTV
Jean-Jacques Bourdin, visage de la présidentielle 2022 sur BFMTV — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le groupe Altice Media, propriétaire de RMC et  BFMTV, a annoncé dimanche lancer une enquête interne après avoir appris que son journaliste vedette  Jean-Jacques Bourdin était visé par une plainte pour «  agression sexuelle », a appris l’AFP.

« Nous apprenons par voie de presse l’existence de cette plainte. Nous nous sommes entretenus avec Jean-Jacques Bourdin qui a vigoureusement contesté les faits dénoncés », déclare le groupe dans une déclaration transmise à l’AFP.

« Dans un souci de transparence, Altice Media fait diligenter une enquête interne pour s’assurer qu’aucun fait de ce type n’a été porté à la connaissance des managers ou collègues des intéressés (plaignante et mis en cause) », annonce le groupe.

« Des mails et des SMS insistants »

La plaignante, une ancienne journaliste de BFMTV et RMC, âgée maintenant de 33 ans, a travaillé « pendant plusieurs années » avec l’intervieweur à la matinale de BFMTV-RMC. Âgée de 25 ans au moment des faits allégués, elle accuse le présentateur du même groupe, alors âgé de 64 ans, de l’avoir « saisie par le cou et tenté de l’embrasser à plusieurs reprises » dans la piscine d’un hôtel lors d’un déplacement professionnel en Corse en 2013, selon le récit fait par Le Parisien, confirmé par son avocate, Me Laure Heinich.

Jean-Jacques Bourdin lui aurait ensuite envoyé « pendant plusieurs mois des mails et des SMS insistants », toujours selon ce récit.

Altice Media précise suivre « avec la plus grande attention les éventuels développements de cette affaire » et prendra « toutes les mesures qui pourraient s’imposer en fonction de son évolution ».

Écarté de la matinale de RMC à l’été 2020 après 19 ans de service, Jean-Jacques Bourdin mène sa dernière saison à la tête de l’interview politique de 8h30 sur la radio et BFMTV, la chaîne d’informations en continu du groupe Altice Media. Il est au cœur du dispositif mis en place par la chaîne pour l’élection présidentielle.