Marseille : La CMA-CGM et Xavier Niel en lice pour le rachat de « La Provence », propriété du groupe Bernard Tapie

PRESSE Le quotidien régional est détenu à 89% par le groupe de Bernard Tapie, décédé début octobre

20 Minutes avec AFP
— 
Bernard Tapie en 2014, lors de l'annonce du lancement de La Provence TV
Bernard Tapie en 2014, lors de l'annonce du lancement de La Provence TV — FRANCK PENNANT / AFP

Un transporteur maritime marseillais, le fondateur de Free ou un acteur sorti du chapeau ? Les candidats au rachat des 89 % détenus par le Groupe Bernard Tapie dans le quotidien régional La Provence auront jusqu’au 30 novembre pour déposer leur offre, a annoncé mardi le liquidateur judiciaire du groupe de l’homme d’affaires décédé début octobre.

L’homme d’affaires Xavier Niel, fondateur de l’opérateur de télécommunications Free, déjà propriétaire du groupe Nice-Matin et l’armateur CMA CGM ont manifesté des marques d’intérêt. Xavier Niel semble partir avec une longueur d’avance, détenant déjà 11 % des parts du groupe La Provence.

« Aucune offre ferme d’acquisition à ce stade »

Le groupe de Xavier Niel, qui avait un pacte d’actionnaires avec le groupe de Bernard Tapie, souligne avoir « développé au cours des dernières années une expérience forte dans le développement des marques de presse ».

« Le projet porté par CMA-CGM a pour ambition de garantir, sur le long terme, l’ancrage territorial et l’indépendance du journal et de sa rédaction, et d’accompagner son développement au service du rayonnement du territoire provençal », a indiqué Rodolphe Saadé, le président de l’armateur marseillais, fort d’un bénéfice net proche de 3,5 milliards de dollars au deuxième trimestre de cette année.

Le liquidateur judiciaire a précisé mardi n’avoir « reçu aucune offre ferme d’acquisition à ce stade ».