Coronavirus : Positif au Covid-19, le podcaster Joe Rogan fait polémique avec un traitement déconseillé

ETATS-UNIS Joe Rogan, qui est écouté par 10 millions d'internautes chaque semaine, refuse toujours de dire s'il était vacciné et a pris de l'ivermectine, un antiparasitaire déconseillé par les autorités sanitaires

P.B. avec AFP
— 
Le roi des podcasts Joe Rogan s'est fait épingler par Instagram pour sa vidéo dans laquelle il vantait les mérites de l'ivermectine.
Le roi des podcasts Joe Rogan s'est fait épingler par Instagram pour sa vidéo dans laquelle il vantait les mérites de l'ivermectine. — Instagram/Joe Rogan

Moins connu en France, Joe Rogan est ultra-influent avec son podcast aux Etats-Unis. Déjà critiqué pour avoir prétendu que les jeunes n’avaient pas besoin de se vacciner contre le Covid-19, le comédien américain, écouté par une dizaine de millions de personnes chaque semaine, a annoncé qu’il avait été testé positif au coronavirus, et avait pris de l’ivermectine, un antiparasitaire plébiscité dans certains milieux malgré l’absence de preuves de son efficacité contre le virus. Cela lui a valu d’être épinglé par Instagram, qui rappelle que selon les autorités sanitaires américaines, ce médicament peut être dangereux.

Joe Rogan a raconté sur Instagram qu’il avait été testé positif après avoir présenté des symptômes modérés de la maladie au retour d’un voyage en Floride, frappée par une hausse des cas provoquée par le très contagieux variant Delta. Il a ajouté avoir pris un cocktail de médicaments pour se soigner, notamment un traitement par anticorps monoclonaux, une perfusion de vitamines et de l’ivermectine. Comme l’hydoxychloroquine au début de la pandémie, l’ivermectine a ses farouches partisans malgré l’absence de preuve de son efficacité. Très utilisé pour traiter les chevaux, il existe dans une version moins concentrée pour les humains. Mais la FDA rappelle que ce médicament peut provoquer vomissements et diarrhée, et être mortel dans de rares cas s’il interagit avec d’autres substances.

Contrat de 100 millions de dollars

Son très populaire podcast, The Joe Rogan Experience accueille régulièrement d’autres comédiens ainsi que des intellectuels, des journalistes et des sportifs pour parler de tous les sujets, depuis les soucoupes volantes aux drogues psychédéliques en passant par le fitness. C’est à ses côtés qu’Elon Musk, notamment avait fumé un joint en direct, terrifiant le board de Tesla.

Rogan a signé un contrat exclusif avec Spotify de 100 millions de dollars, selon des informations de presse. Mais il s’attire régulièrement des critiques, accusé d’offrir une plateforme aux théories du complot et à de la désinformation. Joe Rogan a été publiquement tancé par la Maison Blanche cette année pour avoir suggéré que les jeunes gens n’avaient pas besoin d’être vaccinés contre le Covid-19.

« Si vous avez genre 21 ans et que vous me demandez ''est-ce que je dois me faire vacciner ?'' je vous dirais ''non'' », avait-il lancé. « Si vous êtes en bonne santé et que vous faites du sport tout le temps et que vous êtes jeunes et que vous vous nourrissez bien, je ne pense pas que vous deviez vous inquiéter de ça ». Joe Rogan, qui se revendique libertarien, n’a pas expliqué publiquement s’il avait ou non été vacciné contre le virus.