Eric Zemmour se met en congé sans solde du « Figaro » le temps de promouvoir son livre

MEDIAS Le polémiste publiera un nouvel essai mi-septembre et envisage d’aller « à la rencontre des Français »

20 Minutes avec AFP
— 
Le polémiste Eric Zemmour, en avril 2021.
Le polémiste Eric Zemmour, en avril 2021. — JOEL SAGET / AFP

Eric Zemmour renonce à tenir ses chroniques hebdomadaires dans Le Figaro et Le Figaro Magazine afin de se concentrer sur la promotion de La France n’a pas dit son dernier mot, qui paraîtra mi-septembre. « Je pars à la rencontre des Français pour leur présenter mon nouveau livre », a tweeté le polémiste ce mercredi.

Le directeur des rédactions du Figaro, Alexis Brézet, a confirmé qu’ Eric Zemmour n’assurerait plus ces deux rendez-vous « jusqu’à la fin de la promotion de son livre ». « Il était partant pour un congé sans solde », effectif à partir de mercredi, a-t-il précisé.

En juin, Alexis Brézet avait assuré à ses troupes qu’Eric Zemmour devrait se retirer du Figaro s’il venait à se présenter à la présidentielle. Si cette candidature se concrétisait, « le congé a vocation à se prolonger », a ajouté le directeur des rédactions.

Procès

Eric Zemmour publie lui-même son essai que l’éditeur Albin Michel n’a pas voulu faire paraître, invoquant la volonté de l’auteur d’en faire « un élément-clé de sa candidature ».

S’il ne s’est jamais déclaré ouvertement candidat, l’éditorialiste dispose du soutien de l’association Les Amis d’Eric Zemmour, qui a récemment affirmé avoir recueilli « une centaine » de parrainages d’élus pour 2022.

Poursuivi à de multiples reprises pour ses propos, le polémiste doit être à nouveau jugé le 8 septembre pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales » après avoir qualifié les migrants mineurs isolés de « voleurs », « d'assassins » et de « violeurs » sur CNews en septembre 2020.