Europe 1 : L’éditorialiste politique Michaël Darmon quitte lui aussi la radio

MEDIAS Il rejoint la longue liste de départs avec Nicolas Canteloup, Patrick Cohen, Pascale Clark, Anne Roumanoff ou encore Bertrand Chameroy

20 Minutes avec AFP
— 
Michaël Darmon quitte Europe 1.
Michaël Darmon quitte Europe 1. — BALTEL/SIPA

Les jours se suivent et se ressemblent pour Europe 1. L’éditorialiste politique Michaël Darmon qui animait depuis 2019 Le Grand rendez-vous, entretien hebdomadaire avec une personnalité politique ou économique de premier plan, a annoncé dimanche qu’il quittait la radio.

« Je quitte Europe 1 après 3 belles et intenses années. Europe 1 a souhaité écouter le monde changer. Aujourd’hui, la radio veut qu’on l’écoute changer le monde. A bientôt sous d’autres cieux », a tweeté le journaliste.

Une très longue liste de départs

Journaliste politique sur TF1 au début des années 1990, correspondant de la RTBF en Israël, Michaël Darmon a rejoint France 2 en 1994, avec les fonctions de chef de service adjoint au service politique de la chaîne, en charge notamment du Front national puis de l’UMP. Après un passage sur i-Télé comme chroniqueur politique, le journaliste a travaillé aussi sur les antennes de Sud Radio. Europe 1 l’avait engagé en 2018 comme éditorialiste politique.

Après l’éviction le mois dernier de l’humoriste Nicolas Canteloup, ce départ s’ajoute à ceux de Patrick Cohen, Pascale Clark, Anne Roumanoff, Bertrand Chameroy, Matthieu Belliard, Julie Leclerc ou encore Wendy Bouchard… Une liste qui s’allonge de semaine en semaine, illustrant la crise historique traversée par la station du groupe Lagardère.

Son rapprochement prévu avec CNews, la chaîne d’information du groupe Canal+, contrôlée par Vincent Bolloré, a fait notamment craindre à ces salariés une forte droitisation de l’antenne.