Eviction de Sébastien Thoen : 150 journalistes de Canal+ manifestent leur indignation

REACTIONS Sébastien Thoen a été renvoyé par la chaîne cryptée après un sketch qui parodiait « L’heure des pros », diffusée sur CNews

20 Minutes avec AFP

— 

Capture de l'émission parodique « L'Heure des pronos »
Capture de l'émission parodique « L'Heure des pronos » — Capture

Un licenciement qui passe très mal. Près de 150 journalistes et collaborateurs de Canal+ ont dénoncé, dans un communiqué publié ce vendredi, l’éviction de leur collègue Sébastien Thoen. Il a été  renvoyé par la chaîne cryptée après un sketch qui parodiait l’émission L’heure des pros présentée par Pascal Praud sur  CNews.

« Nous, collaborateurs du service des sports de Canal+, et/ou journalistes des rédactions du groupe Canal+, nous indignons contre cette éviction », écrivent les signataires, qui invoquent « la liberté d’expression, de caricature et de parodie ».

Un sketch sur « L’heure des pros »

« Nous revendiquons le droit d’exercer nos métiers sans craindre d’être licencié, écarté, inquiété si ce que nous disons, écrivons, déplaît à notre direction », ajoutent-ils. Sébastien Thoen, chroniqueur du Canal Sports Club et présentateur du Journal du hard, a été renvoyé de la chaîne après avoir participé à un sketch qui parodiait l’émission de Pascal Praud sur CNews L’heure des pros, avait rapporté la semaine dernière L’Equipe.

Les chaînes Canal+ et CNews appartiennent toutes deux au groupe Canal+, dont la maison mère Vivendi est contrôlée par Vincent Bolloré.